Allergies

1ère semaine régionale santé environnement – PRSE Nouvelle-Aquitaine

Publié le Mis à jour le

logo prsenaL’équipe d’animation du PRSE Nouvelle Aquitaine vous donne rendez-vous du 15 au 19 novembre 2021 pour participer à la première semaine régionale de la Santé-Environnement.

Du lundi au vendredi de 13h30 à 15 heures :

  • Lundi 15 novembre : « L’actualité en santé environnement : bilan du PRSE, PNSE4, vers quel 4ème PRSE ? »
  • Mardi 16 novembre : « Réduire les risques allergiques liés aux pollens, zoom sur l’ambroisie »
  • Mercredi 17 novembre : « Acquérir les bons gestes dès l’école élémentaire »
  • Jeudi 18 novembre : « Jeunes adultes : Réduire les expositions environnementales, zoom sur la musique amplifiée« 
  • Vendredi 19 novembre : « Favoriser la consommation d’une eau et d’aliments sains et durables »

➡️ PROGRAMME SEMAINE PRSE 2021  (format pdf – 1.2 Mo – 20/10/2021)

Ces webinaires sont gratuits mais l’inscription est obligatoire.

➡️ Pour vous inscrire : formulaire en ligne
‼️ Inscription possible jusqu’au 8 novembre inclus

Source : Ouverture des inscriptions à la 1ère semaine régionale santé environnement – PRSE Nouvelle-Aquitaine

L’impact de la qualité de l’air sur ma rhinite allergique

Publié le

Le projet Mask@PACA, cofinancé par l’Union Européenne avec les fonds régionaux FEDER,
propose de déployer sur le territoire de la Région Sud et d’Aix Marseille Provence Métropole une étude ciblée sur 3 zones d’intérêt (Marseille, Aix, Etang de Berre) afin de mesurer l’exposition à la pollution et aux allergènes et d’évaluer l’impact de la qualité de l’air sur la santé des citoyens. Un des objectifs à termes étant, une prédiction personnalisée pour le citoyen et une stratégie préventive locale adaptée.

https://mask-paca.com/accueil/

Cahier de la recherche n°16 : « Les contaminants chimiques seuls ou en mélange »- Comprendre où en est la recherche

Publié le

Depuis la fin du XXe siècle, il est devenu évident que les facteurs génétiques ne suffisent pas à expliquer l’augmentation de la prévalence d’un certain nombre de pathologies chroniques (asthmes et allergies, cancers, troubles métaboliques…). Ainsi, le rôle des expositions environnementales est, de plus en plus, mis en avant dans la genèse des maladies non transmissibles : pollution atmosphérique et maladies respiratoires, perturbateurs endocriniens et maladies métaboliques, produits phytosanitaires et cancer ou maladies neurodégénératives, etc.

https://www.anses.fr/fr/content/les-cahiers-de-la-recherche

ENQUÊTE : Produits solaires pour enfants, trop de substances préoccupantes !

Publié le

Rapport trop de substances préoccupantes
Télécharger le rapport

A travers une grande enquête commune, les associations Wecf France et Agir pour l’Environnement mettent en évidence la présence de 29 substances préoccupantes contenues dans 71 produits solaires pour enfants, représentatifs du marché de la grande distribution, de la pharmacie et parapharmacie, et des circuits bio.

Les résultats de l’enquête révèlent que aucun des 71 produits n’est exempt de substance problématique pour la santé et l’environnement. Les enfants sont particulièrement vulnérables face aux risques d’exposition à ces substances plus ou moins préoccupantes, parmi lesquelles des perturbateurs endocriniens, des nanoparticules ou encore des allergènes.

Pour lire la suite de l’article : https://www.agirpourlenvironnement.org

Tous les détails de l’enquête, tous les résultats avec le grand tableau des 71 produits et les 29 fiches des substances problématiques dans le rapport.

Dossier de presse : Allergènes, perturbateurs endocriniens, substances nocives ; Comment mieux préserver la santé des jeunes enfants en Nouvelle-Aquitaine ?

Publié le Mis à jour le

De nombreuses études s’intéressent aux risques sanitaires liés à l’utilisation de produits d’usage courant (produits d’entretien, cosmétiques, accessoires en plastiques…). Si beaucoup de relations restent encore à démontrer, certaines substances présentes dans nos environnements intérieurs sont suspectées de participer à l’apparition de maladies ou troubles de la santé (troubles de la reproduction, cancers, obésité, diabète, troubles neuro comportementaux…). Les femmes enceintes et les jeunes enfants seraient un public particulièrement vulnérable à ces substances. L’ARS Nouvelle-Aquitaine a donc décidé d’agir en faveur de la petite enfance en l’inscrivant comme cible prioritaire de sa stratégie de prévention et promotion de la santé environnementale.

https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/system/files/2018-09/DP_strategie_petite_enfance_25_09_2018_VF.pdf

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Allergènes, perturbateurs endocriniens, substances nocives …
Comment mieux préserver la santé des jeunes enfants en Nouvelle-Aquitaine?

Cliquer pour accéder à DP_strategie_petite_enfance_25_09_2018_VF.pdf

Voir l’article original

Colloque scientifique annuel « La nature, le jardin et l’homme : préserver et innover. » – Société Nationale d’Horticulture de France

Publié le

Le colloque scientifique se tiendra le 19 mai (de 8h30 à 16h30) au CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux (7 Rue Ferrere). Organisé par la Société Nationale d’Horticulture de France, en collaboration avec Val’hor, la ville de Bordeaux et le Jardin botanique de Bordeaux, ce colloque vise à mener une réflexion sur la relation de l’Homme à l’univers végétal.

Asservir la nature en la transformant ? La domestiquer en la comprenant ? La protéger en la respectant ? Où en sommes-nous ? Sommes-nous conscients de nos contradictions ?…

Autant de questionnements qui seront abordés lors de cette journée divisée en trois sessions : « Les dynamiques de la nature » (évolution et domestication), « Le jardin patrimoine culturel et vivrier », « Du bon usage des plantes » (plantes alimentaires, médicinales, allergisantes).

–> Vous pouvez vous inscrire sur la boutique en ligne ou en remplissant un bulletin d’inscription. Date limite d’inscription : 15 mai 2017.

Source : Colloque scientifique « La nature, le jardin et l’homme : préserver et innover. » – Société Nationale d’Horticulture de France

L’ambroisie, une plante envahissante et dangereuse pour la santé qui doit être éliminée avant le démarrage de sa floraison – Ministère des Affaires sociales et de la Santé – www.sante.gouv.fr

Publié le

L’ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) est une plante envahissante dont le pollen émis en fin d’été est particulièrement allergisant. L’allergie à l’ambroisie apparaît après plusieurs années d’exposition à son pollen. Quelques grains de pollen par mètre cube d’air sont alors suffisants pour que des manifestations allergiques apparaissent chez les sujets sensibles : rhinites, conjonctivites, symptômes respiratoires tels que trachéite, toux et parfois urticaire ou eczéma.

Dans 50% des cas, l’allergie à l’ambroisie peut entraîner l’apparition de l’asthme ou provoquer son aggravation. L’ambroisie se répand progressivement dans toute l‘Europe, notamment en France [1] comme le montrent les nouvelles cartographies [2] et son impact sur la santé augmente d’année en année en métropole.

viaL’ambroisie, une plante envahissante et dangereuse pour la santé qui doit être éliminée avant le démarrage de sa floraison – Ministère des Affaires sociales et de la Santé – www.sante.gouv.fr.