changement climatique

Documentaire-conférence : climat, tous biaisés ? Avec Albert Moukheiber

Vidéo Publié le Mis à jour le

Conférence réalisée dans le cadre de et maintenant ? Le festival international des idées de demain – 29 novembre 2021

Notre planète va mal, nous le savons. Et vu l’urgence de la situation, agir contre le réchauffement climatique et tous les autres maux de notre planète devrait être notre priorité. Pourtant, nous avons bien du mal à nous y mettre et pour certains même tout simplement à y croire. Comment expliquer cette inertie face à l’urgence environnementale ? Et si une partie de l’explication se situait à l’intérieur même de notre cerveau ?

Face à un réel multiple et complexe, des mécanismes cérébraux se mettent en place et nous piégeraient dans l’inaction. On les appelle les biais cognitifs.

Albert Moukheiber, neuroscientifique et psychologue, nous explique pourquoi et comment les déjouer.

Cette conférence est ponctuée d’extraits du documentaire Climat, mon cerveau fait l’autruche, coproduit par ARTE & Un film à la patte.

Sujets abordés dans la conférence

  • 2:51 Les biais cognitifs ou les heuristiques défaillants
  • 5:54 L’ écart entre l’intention et l’action
  • 7:11 La solastalgie ou l’éco-anxiété
  • 14:54 La diffusion de la responsabilité
  • 23:10 Les 3 critères provoquant l’effondrement des civilisations
    1- 23:57 > Les décideurs ne sont pas impactés par leurs décisions
    2- 24:54 > La désinformation et les conflits d’intérêts
    3- 25:43 > Le manque de coopération et de solidarité
  • 27:53 Le biais de confirmation
  • 32:44 Le raisonnement motivé
  • 34:15 La dissonance et la consonance cognitive
  • 35:42 L’ impuissance acquise
  • 39:59 Le contexte extérieur ou les déterminismes
  • 44:07 L’illusion de connaissance ou le scientisme

Source : Documentaire-conférence : climat, tous biaisés ? Avec Albert Moukheiber

Avis portant sur les plans climat des ministères / Haut Conseil pour le Climat

Publié le

Le Haut conseil pour le climat rend un avis sur les plans climat visant à décliner au niveau de chaque ministère l’objectif français de neutralité carbone en 2050. Cet avis porte sur les trois premiers plans climat publiés à ce jour : ceux du ministère de la Transition Écologique (MTE), du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance (MEFR) et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

Source : Avis portant sur les plans climat des ministères — Haut Conseil pour le Climat

Diminuer les îlots de chaleur urbain : l’A’urba publie un cahier

Publié le

L’agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine (A’urba) a publié cette année ses travaux concernant les mécanismes en jeu et principes pour des aménagements plus résilients en lien avec les îlots de chaleur. En une trentaine de pages, ce cahier de l’A’urba détaille pourquoi, où et comment aménager au mieux ces nouvelles oasis urbaines. Rencontre avec Dimitri Boutleux, ingénieur paysagiste, chargé d’étude en urbanisme et projet urbain à l’A’urba.

De l’îlot de chaleur urbain à l’îlot de fraîcheur

 

Atteintes aux écosystèmes et à la biodiversité : quels liens avec l’émergence de maladies infectieuses zoonotiques 

Publié le

Ces dernières décennies, une nette augmentation du nombre d’épidémies d’origine zoonotique (animale) est observée, pour partie du fait d’une multiplication des contacts entre humains et faune sauvage. Ainsi, alors qu’avant le XXe siècle, le monde vivait une pandémie par siècle environ, depuis le début du XXIe siècle, six se sont déjà produites (SRAS, grippe A H1N1, MERS-CoV, Zika, Ebola et Covid-19). La science souligne de plus en plus l’implication des changements environnementaux globaux, causés par les activités humaines, dans l’accélération de ce phénomène.

Source : Atteintes aux écosystèmes et à la biodiversité : quels liens avec l’émergence de maladies infectieuses zoonotiques – thema_essentiel_10_atteintes_ecosystemes_zoonoses_septembre2021.pdf

Un monde Une santé

Publié le

Éducation Santé vous propose ici une sélection d’articles sur cette thématique, en abordant certains de ses aspects comme le réchauffement climatique et les inégalités sociales de santé. Mais il y en a tant d’autres ! Le sujet est vaste et nous invite à creuser d’autres facettes à l’avenir : l’alimentation saine et durable, le décloisonnement des secteurs et la nécessaire coopération, la gouvernance à tous les niveaux, la reprise du terme au travers de stratégies marketing et ses impacts sur la vision de la santé globale, etc.