Pollution

Approches de communication en santé environnementale dans cinq pays. Femmes enceintes et petite enfance

Publié le

Ce document étudie cinq pays, ayant historiquement la réputation d’être précurseurs en matière d’environnement et de santé. Les actions concrètes présentées visent à nourrir la réflexion, et éventuellement enrichir les outils de sensibilisation en Nouvelle-Aquitaine afin de mieux prévenir et réduire les expositions aux polluants environnementaux des femmes enceintes et des jeunes enfants, mais aussi de promouvoir la bonne santé auprès du plus grande nombre.

Cliquer pour accéder à Approches-com-SE-cinq-pays-2021-OSE.pdf

SignalAir : l’outil en ligne pour faire connaître les odeurs à La Rochelle

Publié le

Depuis 2020, Atmo Nouvelle-Aquitaine accompagne l’Agglomération de La Rochelle dans le cadre de la surveillance des odeurs sur son territoire.
En mai 2022, un nouvel outil, SignalAir, a été mis en ligne : il propose aux habitants de faire connaître toutes les odeurs du territoire et notamment celles susceptibles de les incommoder.
Les précisions de Sarah le Bail, ingénieure d’études chez Atmo Nouvelle-Aquitaine.

SignalAir : l’outil en ligne pour faire connaître les odeurs à La Rochelle

Influence de l’exposition au bruit et à la pollution de l’air en milieu urbain sur la survenue de complications et d’issues défavorables de la grossesse

Publié le

La grossesse constitue une période de vulnérabilité où la survenue de complications et d’issues défavorables de la grossesse (CIDG) peut avoir des conséquences majeures sur le devenir de la mère et/ou du nouveau-né. De multiples facteurs en sont à l’origine. Cependant, il reste encore une part non expliquée de CIDG, pour laquelle l’environnement est suspecté de jouer un rôle.Ce travail de thèse est inclus dans le programme PreCEE (Pregnancy Combined Environmental Exposure) et a pour objectif d’étudier l’influence des expositions environnementales aux pollutions sonore et atmosphérique sur la survenue de CIDG, plus particulièrement de troubles de la croissance fœtale et de troubles hypertensifs de la grossesse. Ont été incluses toutes les grossesses de femmes majeures résidant à Besançon ou dans l’unité urbaine de Dijon et ayant accouché au CHU de Besançon ou au CHU Dijon-Bourgogne entre 2005 et 2009, soit plus de 10 000 grossesses. Les caractéristiques socio-démographiques, médicales et médico-obstétricales ont été recueillies à partir des dossiers obstétricaux informatisés et papier. Les niveaux d’exposition au bruit et à la pollution atmosphérique (dioxyde d’azote (NO2) et particules fines (PM10)) ont été modélisés au domicile de la mère selon des fenêtres spatiales et temporelles différentes.Les résultats montrent que l’exposition au bruit n’est pas associée à la survenue de troubles hypertensifs de la grossesse ou de troubles de la croissance foetale, chez les grossesses uniques. L’exposition aux PM10 est associée à la survenue de troubles de la croissance fœtale chez les grossesses uniques. Cette association n’est pas modifiée par la prise en compte de l’exposition au bruit. Enfin, chez les grossesses multiples, l’exposition au NO2 est associée à la survenue de troubles de la croissance fœtale.

Source : theses.fr – Anne-Sophie Mariet , Influence de l’exposition au bruit et à la pollution de l’air en milieu urbain sur la survenue de complications et d’issues défavorables de la grossesse

Agriculture, alimentation, environnement, santé : à quand des politiques enfin cohérentes ?

Publié le

Les acteurs des politiques publiques se disent conscients de l’urgence à lutter contre les pollutions, la perte de biodiversité, le changement climatique et contre les maladies chroniques liées à l’alimentation et à l’environnement. Les politiques propres à chaque ministère n’abordent cependant souvent qu’une facette de ces problèmes, très interdépendants.

https://theconversation.com/agriculture-alimentation-environnement-sante-a-quand-des-politiques-enfin-coherentes-184097?utm_medium=email&utm_campaign=La%20lettre%20de%20The%20Conversation%20France%20du%2025%20juillet%202022%20-%202358223519&utm_content=La%20lettre%20de%20The%20Conversation%20France%20du%2025%20juillet%202022%20-%202358223519%20CID_140e4f3121f76c00b89f47fa5c1506d8&utm_source=campaign_monitor_fr&utm_term=Agriculture%20alimentation%20environnement%20sant%20%20%20quand%20des%20politiques%20enfin%25

La web-série qui dépollue le quotidien des mamans et des bébés : 2 nouveaux opus et un livret d’animation

Publié le

Textiles et jouets sont les deux nouvelles thématiques abordées par Romain et Lola. Futurs parents, le jeune couple décomplexé de la web-série « Graine du bonheur » décrypte avec humour dans chaque épisode les bons gestes santé-environnement en lien avec les « 1000 premiers jours » de bébé pour réduire son exposition aux polluants. En parallèle, un guide a été conçu pour animer des séances de sensibilisation en périnatalité après le visionnage des épisodes de la web-série.

La web-série qui dépollue le quotidien des mamans et des bébés : 2 nouveaux opus et un livret d’animation

Évaluation globale des Plans nationaux santé – environnement (2004-2019)

Publié le

Le HCSP a réalisé l’évaluation des trois premières générations de plans nationaux santé environnement (PNSE) (2004 – 2019) et de leurs déclinaisons régionales sous la forme de plans régionaux santé environnement (PRSE).

Quatre thématiques ont été retenues pour l’analyse :

  • Les polluants dans l’air extérieur : ceux du domaine réglementaire et les pollens.
  • L’environnement intérieur : qualité de l’air dans les écoles et les crèches, habitat dégradé, radon, légionellose.
  • Les risques dits émergents : nanomatériaux, ondes électromagnétiques, perturbateurs endocriniens.
  • Les produits chimiques et leurs usages : les produits chimiques dans les biens de consommation, dans l’alimentation, dans l’environnement aquatique. En complément, est intégré dans l’analyse le programme de biosurveillance.

De plus, les thématiques transversales suivantes ont notamment été analysées : l’évolution de la perception du public des risques liés à l’environnement et les actions d’information et de formation menées à l’échelle nationale et régionale.

https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1223

Un programme pour mieux connaître les effets des pollutions industrielles sur la santé des habitants

Publié le

L’association Amaris, qui regroupe des collectivités concernées par les risques technologiques majeurs, a lancé en début d’année, en partenariat avec l’Institut écocitoyen et la métropole de Lyon, le programme « Collectivités et pollutions industrielles » visant à mieux connaître les effets de ces dernières sur la santé. Plus de 30 collectivités participent aujourd’hui à cette démarche.

Source : Un programme pour mieux connaître les effets des pollutions industrielles sur la santé des habitants

Pollution de l’air : diviser par trois la mortalité tout en étant économiquement rentable, c’est possible !

Publié le

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans le monde 9 personnes sur 10 respirent un air contenant des niveaux élevés de polluants. Les conséquences en matière de santé sont dramatiques, puisque l’OMS estime que l’exposition aux particules fines dans l’air extérieur est responsable de plus de 4 millions de décès par an. L’organisation a d’ailleurs significativement durci, fin 2021, ses valeurs guides en matière de pollution de l’air.

Ces impacts sanitaires se traduisent en impacts économiques conséquents. Ainsi, les coûts économiques de la pollution atmosphérique sur la santé étaient estimés en 2010 à environ 1 700 milliards de dollars dans les pays de l’OCDE, et rien qu’en France, les coûts directs et indirects, à 100 milliards d’euros par an. Pourtant, l’argument économique est parfois évoqué pour justifier de la faible ambition des politiques visant à réduire la pollution atmosphérique, alors même que les mesures de lutte contre la pollution ne donnent, en France, jamais lieu à une évaluation économique de leurs coûts et bénéfices.

Pour combler ces lacunes, nous avons développé le projet interdisciplinaire MobilAir. Son ambition était notamment de répondre à deux questions majeures : quelles mesures adopter pour atteindre un objectif prédéterminé de réduction de l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique en ville ? Quels en seraient les coûts et les bénéfices ?