Pollution

Évolution de l’utilisation des additifs alimentaires dans les produits transformés

Publié le

L’Anses publie ce jour un état des lieux de l’utilisation des additifs dans les aliments transformés disponibles sur le marché français, dans le cadre de l’Observatoire de l’alimentation (Oqali) opéré conjointement par l’Anses et l’INRA. Grâce aux données collectées sur plus de 30 000 produits, cette étude permet également de mettre en évidence les évolutions de la présence des additifs dans les aliments. Si la majorité des produits contiennent au moins un additif, les usages sont plus importants pour certaines catégories d’aliments. De façon générale, on observe une baisse de l’emploi des additifs les plus utilisés ; seuls 4 des 46 additifs les plus fréquemment retrouvés sont en hausse pour des usages spécifiques. Ces résultats contribueront à mieux évaluer les expositions des consommateurs aux additifs alimentaires.

https://www.anses.fr/fr/content/evolution-de-l%E2%80%99utilisation-des-additifs-alimentaires-dans-les-produits-transform%C3%A9s

Pharmaceutical Residues in Freshwater 

Publié le

This report calls for a better understanding of the effects of pharmaceutical residues in the environment, greater international collaboration and accountability distribution, and policy actions to prevent and remedy emerging concerns. Laboratory and field tests show traces of oral contraceptives causing the feminisation of fish and amphibians, and residues of psychiatric drugs altering fish behaviour. Antimicrobial resistance, linked to the overuse of antibiotics, has rapidly escalated into a global health crisis.

Source : Pharmaceutical Residues in Freshwater – Hazards and Policy Responses – en – OECD

Lancet Countdown 2019 Report

Publié le

Le Lancet publie chaque année son rapport sur les effets du changement climatique sur la santé dans le monde, à partir de 41 indicateurs clés.

Cette année, il met l’accent sur la santé des enfants et des jeunes en s’inquiétant des conséquences du changement climatique sur leur santé qu’ils auront à subir toute leur vie (malnutrition, augmentation des maladies infectieuses..), en particulier des effets induits de la pollution atmosphérique (asthme et pathologies cardiaques). Les auteurs du rapport appellent à une action immédiate des Etats à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

2019 Report

 

 

Réduction des déchets et du gaspillage : opinions et pratiques des Français en 2019

Publié le

Cette infographie présente les principaux résultats de l’enquête réalisée pour l’ADEME par l’IFOP auprès d’un échantillon représentatif de la population française agêe de 15 ans et plus  » La sensibilité des Français à la prévention des déchets et au gaspillage » et répond aux 3 questions :

  • Où en sont les Français en matière de prévention des déchets ?
  • Quel rapport ont-ils au gaspillage d’objets ?
  • Que font-ils concrètement pour le réduire ?

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/reduction_des_dechets_et_gaspillage_opinions_et_pratiques_des_francais_2019_010967.pdf

Test d’AIRQ+, un outil d’évaluation quantitative des impacts de la pollution de l’air sur la santé

Publié le

L’ADEME et Santé publique France (SpFrance) ont lancé en mars 2018 un appel à manifestation d’intérêt à destination des collectivités territoriales volontaires pour tester ce logiciel AirQ+ dans sa nouvelle version (en français) qui n’était pas encore disponible au public. Concrètement, l’outil permet d’obtenir des résultats en termes de décès évitables ou de gains d’espérance de vie associés à une réduction de concentration de polluants sur une zone d’étude.
Ainsi, onze collectivités se sont portées volontaires pour réaliser une expérimentation sur leur territoire, qui s’est déroulée de juin à décembre 2018 avec l’aide des associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) et les cellules d’intervention en région (CIRE) de Santé publique France. Tout au long de l’expérimentation, les collectivités ont été accompagnées par le cabinet I Care & Consult. Ce test, sous la coordination de l’ADEME et SpFrance, a permis à l’organisation mondiale de la santé (OMS) de réaliser avec SpFrance une nouvelle version de l’outil AirQ+ pour mieux répondre aux attentes des collectivités.

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/rapport-airq-impact-pollution-air-sante-2019.pdf