mieux comprendre

L’éco-anxiété : entre angoisse et lucidité

Publié le

Apparu en 1997 sous la plume de la chercheuse en santé publique Véronique Lepaige, le terme d’éco-anxiété décrit un type d’angoisse particulier que nous ressentons devant la menace climatique. Il englobe un sentiment d’intense préoccupation, de vigilance, d’impuissance, mais aussi… de colère. Parce qu’il renvoie à un maelstrom d’affects, le terme d’éco-anxiété a rapidement gagné en popularité sur les réseaux sociaux.

https://www.cairn.info/dossiers-2022-22-page-1.htm

Changement climatique 2021 : les bases scientifiques physiques. Résumé à l ‘intention des décideurs

Publié le Mis à jour le

Ce Résumé à l’intention des décideurs (RID) présente les principales conclusions de la contribution du Groupe de travail I (GTI) au sixième Rapport d’évaluation (AR6)1 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) concernant les bases scientifiques physiques du changement climatique. Ce Rapport s’appuie sur la précédente contribution du Groupe de travail I au cinquième Rapport d’évaluation du GIEC (AR5), en 2013, et sur les rapports spéciaux du GIEC de l’AR6 de 2018 et 20192 ; et il intègre de nouveaux éléments scientifiques postérieurs issus des sciences du climat3 .
Ce RID fournit un résumé de haut niveau de la compréhension de l’état actuel du climat, y compris la manière dont il est en train de changer et le rôle de l’influence humaine dans ces changements. Il présente également l’état des connaissances sur les évolutions futures possibles du climat, les informations climatiques pertinentes pour différentes régions et secteurs, ainsi que les conditions géophysiques permettant de limiter le changement climatique induit par les activités humaines.
En fonction des connaissances scientifiques, les conclusions principales peuvent être formulées comme des faits établis, ou être associées à un niveau de confiance, formulé selon le langage « calibré » défini par le GIEC4. Les bases scientifiques sur lesquelles se fonde chaque conclusion principale se trouvent dans les sections des chapitres du Rapport principal et leur synthèse intégrée présentée dans le Résumé technique (ci-après RT) ; ces références sont indiquées entre accolades. L’Atlas interactif du GTI de l’AR6 permet d’explorer cette synthèse des résultats clés et les informations sur le changement climatique qui les sous-tendent,
dans les diverses régions de référence du GTI5.

Source : IPCC-AR6_WGI_SPM_Stand_Alone_WMO_FR_06.indd – IPCC_AR6_WG1_SPM_French.pdf

Une vidéo grand public pour tout comprendre sur le moustique tigre

Publié le

Le moustique tigre, notre plus grande menace ? C’est le titre d’une vidéo mise en ligne en juin 2022 sur le site Curieux, média de vulgarisation scientifique néo-aquitain. Son objectif : sensibiliser sur les dangers liés à l’insecte, et donner quelques astuces pour s’en protéger. Diffusé sur Youtube, Instagram, Tik-Tok et Facebook, le message de prévention, financé par l’ARS, a une mission : toucher tous les âges. Pari réussi.
Les précisions de Julien Picard-Monnet, directeur de la publication de Curieux.

Une vidéo grand public pour tout comprendre sur le moustique tigre

Problème de fertilité ou de grossesse ? Le centre Artémis à Bordeaux essaime des antennes dans d’autres maternités

Publié le

Créé en 2016, le centre Artémis (Aquitaine ReproducTion Enfance Maternité et Impact en Santé environnement) du CHU de Bordeaux est un dispositif pionnier qui consiste à informer des patients sur les risques environnementaux lors de troubles de la fertilité ou de pathologies de grossesse. S’il ne désemplit pas avec plus de 200 consultations par an, l’initiative intéresse et des antennes ont ouvert fin 2021 aux CH de Libourne, d’Angoulême ainsi qu’à la maternité de Bagatelle à Bordeaux.

Problème de fertilité ou de grossesse ? Le centre Artémis à Bordeaux essaime des antennes dans d’autres maternités

 

Nudges – des outils au service de l’accompagnement au changement de comportement Mieux comprendre leur approche dans un contexte d’éducation à l’environnement et au développement durable

Publié le

Dans les services liés à l’environnement et au développement durable, la santé publique et autres domaines d’utilité sociétale, l’intérêt de donner un ‘coup de pouce’au changement des comportements sociaux,sans contraindre mais en utilisant des leviers à priori plus efficaces de l’incitation douce, est plutôt indéniable. D’autant que toutes les études de méta-analyse, comparant les résultats de recherche antérieure, présentent
à peu près les mêmes conclusions – la communication de sensibilisation « classique » par l’éducation et l’information n’aurait que des effets très modérés sur le changement effectif des comportements (entre 5% et 15%
d’effet sur l’action effective, malgré les éventuels changements d’attitude).

https://www.arbe-regionsud.org/19166-nudges-des-outils-au-service-de-laccompagnement-au-changement-de-comportement.html

Radiofréquences et santé : la recherche face à des technologies en évolution rapide

Publié le

Internet mobile, identification sans contact, objets connectés… : les applications des technologies de communication par ondes radiofréquences se sont largement développées depuis 20 ans. Face à l’évolution rapide des usages, des conditions d’exposition, des fréquences utilisées, et face aux troubles ou symptômes qui leur sont attribués, la recherche reste très active et produit régulièrement de nouvelles connaissances sur les effets des ondes sur la santé humaine.

https://www.anses.fr/fr/content/radiofr%C3%A9quences-et-sant%C3%A9-la-recherche-face-%C3%A0-des-technologies-en-%C3%A9volution-rapide

Littératie en santé au service de la santé environnementale : le replay disponible

Publié le Mis à jour le

La littératie en santé au service de la santé environnementale : comment renforcer le pouvoir d’agir des populations ?

Concept utilisé depuis une dizaine d’année en France, la littératie en santé peut se définir comme la capacité des individus à trouver, comprendre, utiliser l’information sur la santé et à prendre des décisions éclairées concernant leur propre santé.

Comment concevoir une information accessible à tous ? Comment communiquer efficacement auprès de différents publics ?

Quels retours d’expériences peut-on tirer de la littératie en santé pour l’appliquer au domaine de la santé environnementale ? Quels sont les enjeux de la littératie en santé environnementale ? Comment favoriser les populations à faire des choix éclairés pour maintenir ou améliorer leur qualité de vie et leur environnement ?

Afin de répondre à ces questions, le CRES a organisé le webinaire « La littératie en santé au service de la santé environnementale : comment renforcer le pouvoir d’agir des populations ? » les 31 mai et 21 juin 2022.

Avec les interventions de Cécile Allaire, chargée de l’accessibilité au sein de la direction prévention et promotion de la santé de Santé publique France et de Sandrine Hannecart, chargée de projets et d’ingénierie en éducation et promotion de la santé à l’IREPS Nouvelle-Aquitaine.

Ce webinaire, destiné aux professionnels de la santé, de l’environnement et du social, était proposé dans le cadre du PRSE 3 et financé par l’ARS Provence-Alpes-Côte d’Azur.

source : http://www.cres-paca.org/

Changement climatique et terres émergées : Manuel à destination des enseignants du primaire et du secondaire

Publié le

Ce manuel destiné à mettre en oeuvre un ensemble d’activités sur le changement climatique et les terres émergées auprès d’élèves âgés de 9 à 15 ans, de la fin de l’école primaire à la fin du collège, comprend des éclairages scientifiques et pédagogiques, des plans de cours, des activités, des fiches et des liens vers des ressources externes. Il est interdisciplinaire (les activités relevant de domaines tels que les sciences de la vie et de la terre, les sciences sociales, les arts et la philosophie) et favorise la pédagogie active (démarche d’investigation, jeux de rôle, jeux sérieux, débats et apprentissage basé sur des projets). Il vise le développement de la capacité de raisonnement des élèves pour les conduire à agir à travers la mise en oeuvre de projets d’atténuation ou d’adaptation face au changement climatique.

 

Source : manuel-changement-climatique-et-terres-emergees.pdf