mieux comprendre

Évaluation globale des Plans nationaux santé – environnement (2004-2019)

Publié le

Le HCSP a réalisé l’évaluation des trois premières générations de plans nationaux santé environnement (PNSE) (2004 – 2019) et de leurs déclinaisons régionales sous la forme de plans régionaux santé environnement (PRSE).

Quatre thématiques ont été retenues pour l’analyse :

  • Les polluants dans l’air extérieur : ceux du domaine réglementaire et les pollens.
  • L’environnement intérieur : qualité de l’air dans les écoles et les crèches, habitat dégradé, radon, légionellose.
  • Les risques dits émergents : nanomatériaux, ondes électromagnétiques, perturbateurs endocriniens.
  • Les produits chimiques et leurs usages : les produits chimiques dans les biens de consommation, dans l’alimentation, dans l’environnement aquatique. En complément, est intégré dans l’analyse le programme de biosurveillance.

De plus, les thématiques transversales suivantes ont notamment été analysées : l’évolution de la perception du public des risques liés à l’environnement et les actions d’information et de formation menées à l’échelle nationale et régionale.

https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1223

Les Missions Locales s’équipent d’une mallette santé-environnement

Publié le

Dans les Missions locales, on ne parle pas seulement d’insertion professionnelle, on évoque aussi avec les 16-25 ans, dont la structure a la charge, tout ce qui a trait à la santé. Sensibiliser aux différents facteurs qui influent sur la santé fait partie de leurs actions. Une mallette santé-environnement a été créée et les référents santé ont été formés par la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine. Explication avec Magali Chapelle, responsable prévention santé de la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine en Dordogne.

Les Missions Locales s’équipent d’une mallette santé-environnement

Pollution de l’air : diviser par trois la mortalité tout en étant économiquement rentable, c’est possible !

Publié le

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans le monde 9 personnes sur 10 respirent un air contenant des niveaux élevés de polluants. Les conséquences en matière de santé sont dramatiques, puisque l’OMS estime que l’exposition aux particules fines dans l’air extérieur est responsable de plus de 4 millions de décès par an. L’organisation a d’ailleurs significativement durci, fin 2021, ses valeurs guides en matière de pollution de l’air.

Ces impacts sanitaires se traduisent en impacts économiques conséquents. Ainsi, les coûts économiques de la pollution atmosphérique sur la santé étaient estimés en 2010 à environ 1 700 milliards de dollars dans les pays de l’OCDE, et rien qu’en France, les coûts directs et indirects, à 100 milliards d’euros par an. Pourtant, l’argument économique est parfois évoqué pour justifier de la faible ambition des politiques visant à réduire la pollution atmosphérique, alors même que les mesures de lutte contre la pollution ne donnent, en France, jamais lieu à une évaluation économique de leurs coûts et bénéfices.

Pour combler ces lacunes, nous avons développé le projet interdisciplinaire MobilAir. Son ambition était notamment de répondre à deux questions majeures : quelles mesures adopter pour atteindre un objectif prédéterminé de réduction de l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique en ville ? Quels en seraient les coûts et les bénéfices ?

Journée mondiale de l’eau : les eaux souterraines en lumière

Publié le

Chaque année depuis 1993, la Journée mondiale de l’eau, qui se tient le 22 mars, met l’accent sur l’importance de l’eau douce. Cette année, le thème « Les eaux souterraines, rendre visible l’invisible » met en valeur cette ressource invisible et pourtant indispensable. Dans le même temps, du 21 au 26 mars 2022, le 9e Forum mondial de l’eau se déroule à Dakar et réunit de nombreux participants de tous les domaines liés à l’eau.

https://www.ecologie.gouv.fr/journee-mondiale-leau-eaux-souterraines-en-lumiere#xtor=RSS-22

Facteurs contribuant à un habitat favorable à la santé

Publié le

Le présent rapport constitue une première réponse à la saisine relative à l’habitat favorable à la santé adressée par la Direction générale de la santé le 21 avril 2018 au Haut Conseil de la santé publique. Ce rapport constitue un document de référence identifiant les propriétés de l’habitat ayant un impact sur la santé. Une description de l’ensemble des facteurs influençant positivement ou négativement la santé a été réalisée, selon différentes dimensions : l’environnement extérieur proche du logement, caractéristiques du bâti et des occupants incluant leurs comportements. Pour chaque dimension, les sources documentaires les plus pertinentes ont été référencées, sans prétention d’exhaustivité, ainsi que les réglementations applicables et les recommandations d’usage ou d’entretien. Les facteurs identifiés sont pour la plupart du temps interconnectés et les effets sur la santé des occupants résultent de leurs actions combinées. Les risques « émergents » de type nanomatériaux, ondes électromagnétiques, perturbateurs endocriniens ou bien objets  connectés et leur impact sur la vie privée sortent du cadre de ce rapport et n’y sont pas abordés. La description réalisée dans ce rapport des propriétés de l’habitat ayant un impact sur la santé est la première étape d’un processus visant à terme à proposer des lignes directrices pour les règles générales d’hygiène en matière de salubrité des habitations.

Organiser et animer un dialogue territorial sur le thème des pesticides. 17 fiches pédagogiques

Publié le

Ce livret s’adresse à l’ensemble des acteurs locaux souhaitant faire émerger un projet collectif sur les pesticides ou résoudre
des conflits dépassant le cadre agricole sur ce même sujet. Nous nous fondons essentiellement sur notre expérience asso

ciative, mais les porteurs de dialogue territorial peuvent également être des collectivités ou des structures rassemblant des

professionnels agricoles – l’important étant que la démarche soit conduite de façon exigeante et constructive.

 

Source : FNE_Riverain_fiches-pédagogiques LR VF.pdf

ODD tout est lié ! Rapport autour des objectifs de développement durable, remis au Premier ministre, Jean Castex et à la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili

Publié le

« Au travers de cette mission qui m’a été confiée par le Premier ministre, Jean Castex, auprès de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, en septembre 2021, je souhaite partager les nombreuses initiatives portées par une communauté d’acteurs pluriels convaincus de la nécessité de s’approprier ce socle de valeurs communes, promouvoir des recommandations opérationnelles travaillées en concertation et proposer des pistes pour “structurer, organiser et mobiliser le mouvement multiacteurs autour des ODD”. »
L’écologie ne peut s’envisager sans une économie innovante qui favorise la prospérité de tous, qui préserve nos biens communs et assure une réelle solidarité universelle.
Nous avons la feuille de route et il nous reste 8 ans!

Cliquer pour accéder à 23.02.2022_Rapport_mission_temporaire_autour_des_ODD.pdf

Évolution de la relation température-mortalité en France depuis 1970

Publié le

L’exposition à des températures inhabituellement chaudes ou froides se traduit par une augmentation du risque de mortalité. Dans un contexte d’évolution rapide de la distribution des températures en France, et de mise en place de politiques de prévention des températures extrêmes, il est pertinent de rechercher si l’effet de la température sur la mortalité a évolué au cours du temps.

Source : Évolution de la relation température-mortalité en France depuis 1970