actualité

L’évaluation d’impact sur la santé et L’urbanisme favorable à la santé

Publié le

Pour en savoir plus sur ces thématiques, l’ORS et l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté vous proposent 2 plaquettes succinctes.

L’évaluation d’impact sur la santé (EIS) prend en compte la santé, le bien-être, l’équité et les environnements favorables dans les projets locaux notamment pour l’attractivité des territoires.
En analysant les effets potentiels de vos projets sur la santé, l’EIS vous offre des recommandations concrètes pour développer des cadres de vie sains et améliorer la qualité de vie de vos concitoyens. Celles-ci doivent vous permettre d’augmenter les impacts positifs et de réduire les impacts négatifs de vos décisions sur la santé.

L’urbanisme favorable à la santé (UFS) promeut une démarche de santé globale et la positionne comme facteur essentiel à l’attractivité du territoire, tout en luttant contre les inégalités de santé. Il s’agit d’aborder les questions d’urbanisme et d’aménagement selon une approche systémique et positive de la santé. Ce concept a été initié par le réseau des villes santé de l’OMS Europe en 1987, comme étant « des pratiques d’aménagement qui tendent à promouvoirla santé et le bien-être des populations tout en respectant les 3 piliers du développement durable ».

L’évaluation d’impact sur la santé et L’urbanisme favorable à la santé

Communication : Renouveler le discours public sur les déchets pour mieux sensibiliser ?

Publié le

Année après année, les différentes institutions en charge de la transition écologique multiplient les actions de communication. Les enjeux sont posés, des solutions proposés, pourtant les actes peinent à suivre. Une fois ce constat dressé, par où aller pour communiquer autrement, renouveler les discours et les récits, en visant à devenir audible auprès de publics divers ?

Quelles limites ont été révélées par l’efficacité relative des messages portés jusqu’à présent par les acteurs publics ?
Quels facteurs semblent déterminants dans le succès d’une communication institutionnelle visant à responsabiliser l’usager-citoyen face aux enjeux environnementaux ?
En bref, comment parler des déchets pour atteindre enfin les objectifs fixés par les politiques publiques ?

https://www.millenaire3.com/ressources/Communication-Renouveler-le-discours-public-sur-les-dechets-pour-mieux-sensibiliser

La qualité de l’air et Covid-19 : quelles interactions ?

Publié le

Comment peuton expliquer l’augmentation des contaminations lors des épisodes de forte pollution ? Une pollution chronique favorisetelle la maladie ? Les particules très fines ontelles un rôle spécifique dans le transport aérien du virus ? Dans les espaces clos, peuton se contenter d’aérer régulièrement ou doiton aussi mobiliser des dispositifs comme les purificateurs d’air ? Étayé par les enseignements tirés d’une audition publique organisée le 4 novembre, le rapport de l’Office fait le point sur des questions qui touchent au quotidien de chacun.

http://www.senat.fr/notice-rapport/2021/r21-257-notice.html

L’éco-drague s’invite chez les 15-18 ans 

Publié le

Un escape game pour sensibiliser aux enjeux de santé environnement, c’est ce que propose l’association Générations Cobayes aux lycéens de Nouvelle-Aquitaine depuis mai 2019. Grâce à l’appui de l’ARS et de la Région, le département de la Gironde, pilote pour tester ce nouveau format d’intervention, a été suivi par les départements de Charente, Corrèze et Dordogne. Ainsi, en 2020, malgré la crise, 28 interventions ont eu lieu dans les lycées. Près de 650 lycéens ont été sensibilisés.

Source : L’éco-drague s’invite chez les 15-18 ans – Santé Environnement Nouvelle-Aquitaine

Petites villes et santé environnementale : quelles attentes, quelles mutations, quelles ressources ?

Publié le

Cette Fabrique Prospective faisait l’hypothèse que les petites villes sont des territoires porteurs en matière de santé environnementale, du fait de leur taille, de leurs ressources matérielles et immatérielles, ou encore de leurs projets. Elle visait à accompagner quatre petites villes dans l’anticipation de la demande sociale, des mutations et des risques en termes de santé environnementale.