actualité

JOURNEE RECOCRECHES – 23 nov. 2021

Publié le Mis à jour le

Depuis la parution du 1er guide RecoCrèches (guide de recommandations pour limiter l’exposition des enfants aux substances chimiques les plus préoccupantes pouvant être présentes dans les EAJE) en janvier 2017, plus de 50 crèches de Nouvelle Aquitaine ont été accompagnées au changement de pratiques en bénéficiant des programmes innovants soutenus par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de sa politique petite enfance – Santé environnement.

Le programme d’accompagnement SAFE-Li a notamment été créé pour aider les collectivités à faire leur transition vers des pratiques et des produits plus sains. A ce jour, ce programme se déploie dans 8 départements sur 12 de la région Nouvelle Aquitaine et continue son déploiement en 2021 et 2022.

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE s’articulera autour de 6 thématiques avec le point de vue d’experts et le partage d’expériences des collectivités?(directions Petite Enfance, élus, directions de crèche) et crèches associatives ayant participé au programme SAFE-Li :

  • Hygiène et détergence : nettoyer sans se polluer en période covid?
  • Soigner la qualité de l’air intérieur : et si la COVID-19  allait améliorer nos pratiques?
  • Achats publics petite enfance et produits de nettoyage plus vertueux  :  acheter plus exigeant, c’est possible !
  • L’essaimage – la santé environnementale dans tous les EAJE d’un département : comment y arriver ?
  • Jouer autrement :  osons retourner dehors !
  • Bâtir ou rénover une crèche sainement : quelles recommandations ?

➡️ Inscription sur Eventbrite

Source : JOURNEE RECOCRECHES Billets, Le mar 23 nov. 2021 à 09:00 | Eventbrite

Rapport de la mission sur la qualité du logement – Référentiel du logement de qualité

Publié le

Si la production de logements au XXe siècle a été marquée par un progrès permanent en termes de confort et de qualité d’espace, un palier réglementaire et même une certaine régression dans la réalité construite sont observées depuis deux décennies.
Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, a confié en février dernier à Laurent Girometti et François Leclercq, le pilotage d’une mission sur la définition d’un référentiel de la qualité d’usage du logement. Cette mission fait suite au travail mené par Pierre-René Lemas sur la qualité du logement social en 2020.

https://www.vie-publique.fr/rapport/281410-rapport-sur-la-qualite-du-logement-referentiel-logement-de-qualite

2021 – La crise en santé-environnement : anticiper, gérer, surveiller

Publié le

Du 15-11-2021 au 26-11-2021 – Suisse (En ligne)

La SFSE proposera lors de son douzième congrès plusieurs réflexions autour de trois grands axes principaux dans une volonté de formuler des réponses associant la pluralité des acteurs francophones : experts en santé environnement (épidémiologistes, statisticiens, géographes, médecins, ingénieurs…), représentants de la société civile (associations environnementales ou de patients), représentants des pouvoirs publics (ARS, Collectivités territoriales, préfet…), experts en sciences sociales (sociologues, psychologues, philosophes, anthropologues…), acteurs du secteur économique.. et beaucoup d’autres encore.

https://www.sfse.org/congres/presentation/null

De l’îlot de chaleur urbain à l’îlot de fraîcheur : Mécanismes en jeu et principes pour des aménagements plus résilients

Publié le

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Sous l’effet du dérèglement climatique, les crises environnementales, sanitaires et sociales mettent en exergue certaines vulnérabilités des milieux urbains tels qu’ils ont été développés au cours du XXe siècle. L’urbanisation des cinquante dernières années, que certains qualifient de galopante, a été stimulée par plusieurs périodes économiques fastes et des besoins en logements justifiés par une démographie nationale croissante.

Cette urbanisation marquée par une forte imperméabilisation des sols est l’une des conséquences du modèle de développement urbain guidé par l’automobile et le report de l’habitat et des activités en périphéries des centres anciens.

À l’image d’un écosystème appauvri ou d’un modèle agricole trop centré sur la mono-culture, certains espaces publics sont tellement simplifiés, rudimentaires dans leurs aménagements, qu’ils contribuent à la création d’îlots de chaleur urbains (ICU) . Ils ne comportent aucune zone refuge qui soit confortable lors de fortes chaleurs. Les choses semblent évoluer vers un regain d’intérêt pour une…

Voir l’article original 135 mots de plus

Impact de la pollution de l’air ambiant sur la mortalité en France métropolitaine : réduction en lien avec le confinement du printemps 2020 et impact à long terme pour la période 2016-2019

Publié le

Afin d’endiguer la propagation du SARS-CoV-2, les autorités françaises ont pris des mesures de confinement totalement inédites au printemps 2020, conduisant à un ralentissement massif des activités économiques et sociales en France. Ces mesures ont eu pour conséquences indirectes des réductions locales et ponctuelles de certains facteurs de risques environnementaux, comme par exemple le bruit en ville, ou les concentrations de certains polluants dans l’air 1,2,3. Les études analysant la qualité de l’air en France au printemps 2020 (1), (2), (3) suggèrent notamment des diminutions marquées des concentrations moyennes quotidiennes de NO2 et plus modérées pour les particules fines (PM10 et PM2,5).

Cette étude présente une estimation des impacts sur la santé attribuables à la baisse des niveaux de pollution en lien avec les mesures de confinement adoptées en France métropolitaine au printemps 2020.

Pour mettre en perspective ces résultats, et afin d’actualiser les estimations publiées en 2016 4, une évaluation du fardeau que représente à long terme la pollution de l’air ambiant sur la mortalité annuelle en France métropolitaine pour la période 2016-2019 a également été réalisée.

http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2021/13/2021_13_2.html

30 septembre 2021 : « Moustique tigre : mieux le connaître pour mieux agir ! » 

Publié le

GRAINE Nouvelle-Aquitaine organise, le Jeudi 30 septembre 2021, en collaboration avec des structures de son réseau (Au fil des Séounes, CPIE Médoc, Ecocène, FDAAPPMA 33), une journée d’échanges : « Moustique tigre : mieux le connaître pour mieux agir ! »

Deux webinaires gratuits, proposés, grâce au soutien de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement.

Le matin [pour tous] une table ronde animée par Sarah du Vinage : Regards croisés pour mieux connaître le moustique tigre, avec Johanna Fite (ANSES), Jean-Dominique Lebreton (CNRS, FNH) et Christophe Courtin (Centre de démoustication, Bordeaux Métropole)

➡️ Inscription à la table ronde du matin

L’après-midi [pour les collectivités] des ateliers d’échanges : Partage d’expériences pour agir sur son territoire

  1. Du préventif au curatif, quels moyens de lutte ? Avec les témoignages des communes de Lescar (64) et Saint-Yrieix-la-Perche (87)
  2. Quel rapport coût/bénéfice dans les techniques de piégeage ? Avec les témoignages de Bordeaux Métropole (33) et Saint-Paul-les-Dax (40)

➡️ Inscription aux 2 ateliers de l’après-midi (attention nombre de places limité !)

Source : 30 septembre 2021 : « Moustique tigre : mieux le connaître pour mieux agir ! » – Les inscriptions sont ouvertes ! – GRAINE Nouvelle-Aquitaine

Expositions professionnelles aux pesticides et cancer de la prostate : l’Anses rend son premier rapport d’expertise pour la reconnaissance des maladies professionnelles

Publié le

L’Anses a mené une expertise scientifique sur le cancer de la prostate associé aux expositions professionnelles aux pesticides avec un focus sur le chlordécone au regard de la situation particulière aux Antilles. Il s’agit du premier rapport de l’Agence dans le cadre de sa nouvelle mission d’expertise pour la reconnaissance des maladies professionnelles. Il met en lumière la grande variété des situations professionnelles exposant aux pesticides en France que ce soit dans les secteurs agricoles et non agricoles. L’expertise conclut à une relation causale probable entre le risque de survenue du cancer de la prostate et l’exposition aux pesticides dont le chlordécone. L’ensemble des éléments scientifiques développés dans cette expertise apporte des éléments en faveur de la création d’un tableau de maladie professionnelle dans les régimes agricole et général.

https://www.anses.fr/fr/content/expositions-professionnelles-aux-pesticides-et-cancer-de-la-prostate-l%E2%80%99anses-rend-son