pour agir

Transition écologique et solidaire : boîte à outils des élus / Ministère de la Transition écologique et solidaire

Publié le

Vous êtes maire ou élu d’une commune ou d’une collectivité et vous souhaitez mettre en œuvre localement, sur votre territoire, des actions pour faire avancer la transition écologique. Indispensables pour pouvoir répondre à l’objectif national de neutralité carbone d’ici 2050 (c’est-à-dire pouvoir vivre sur une planète qui n’émet pas plus de carbone qu’elle ne peut en absorber), vos actions répondent aussi à une attente forte des citoyens. Mais concrètement, comment faire ? Pour faciliter l’usage du vélo, améliorer le confort énergétique des habitants, restaurer la biodiversité, aménager durablement votre territoire, anticiper les effets du changement climatique ou encore lutter contre la pollution lumineuse… le ministère de la Transition écologique et solidaire vous accompagne. Retrouvez sur cette page les principales ressources et outils à votre disposition. Votre préfet de département et directeur départemental des territoires sont mobilisés pour vous soutenir dans la mise en œuvre de vos actions en faveur de la transition écologique et solidaire.

Source : Transition écologique et solidaire : boîte à outils des élus | Ministère de la Transition écologique et solidaire

Mission d’information commune sur les perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique

Publié le Mis à jour le

Ce rapport s’est concentré sur 4 axes de travail : analyse des transferts ou « migrations » de perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques vers le contenu et l’organisme humain ; définition des effets des perturbateurs endocriniens sur la santé et les différentes pathologies qui en découlent ; analyse de la question de la diffusion des perturbateurs endocriniens issus des déchets en matière plastique disséminés dans les milieux naturels et les eaux usées ainsi que leurs effets lorsqu’ils réintègrent la chaîne alimentaire ; analyse des solutions de substitution sûres et les politiques à mettre en œuvre pour répondre à ces défis. Il s’est appuyé sur 70 auditions et tables rondes d’acteurs aux champs d’expertise très variés, et travaillé à partir des réponses écrites aux questionnaires adressés pour enfin proposer des recommandations pour l’action.

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/perturbateurs_endocriniens_plastique_mi

« Pour l’appropriation de l’Agenda 2030 par les collectivités françaises », un guide pratique pour mettre en oeuvre les ODD !

Publié le

A l’occasion du Salon et Congrès des maires de France, et quatre mois avant les élections municipales, le Comité 21 et ses partenaires* publient le guide pratique « Pour l’appropriation de l’Agenda 2030 par les collectivités françaises », le 20 novembre. Ce guide propose pour la première fois, au niveau territorial, des pistes très concrètes pour mettre en œuvre localement les 17 Objectifs de développement durable – ODD. Ce guide pratique donne des clés pour comprendre pourquoi et comment ce nouvel Agenda est un puissant outil de pilotage de l’ensemble des politiques publiques des 3 niveaux de collectivités en France. Il explicite les questions que beaucoup de collectivités se posent : pourquoi et depuis quand les collectivités sont parties prenantes de l’Agenda 2030 ? Quelles complémentarités entre Agenda 21 et Agenda 2030 ? Quelles articulations avec les documents de planification ? Quels ODD « cœur de métier » pour quel niveau de collectivité ? Il met à votre disposition 17 fiches pour creuser chaque ODD et ses cibles de manière concrète, et donne la parole à 7 collectivités pionnières de l’appropriation de l’Agenda 2030.

Cliquer pour accéder à guide-oddetcollectivites-2019-a4-pap-interactif2.pdf

Réduction des déchets et du gaspillage : opinions et pratiques des Français en 2019

Publié le

Cette infographie présente les principaux résultats de l’enquête réalisée pour l’ADEME par l’IFOP auprès d’un échantillon représentatif de la population française agêe de 15 ans et plus  » La sensibilité des Français à la prévention des déchets et au gaspillage » et répond aux 3 questions :

  • Où en sont les Français en matière de prévention des déchets ?
  • Quel rapport ont-ils au gaspillage d’objets ?
  • Que font-ils concrètement pour le réduire ?

Cliquer pour accéder à reduction_des_dechets_et_gaspillage_opinions_et_pratiques_des_francais_2019_010967.pdf

Changement climatique: une responsabilité éthique du chercheur en santé publique

Publié le

Les influences du changement climatique sur la santé humaine sont nombreuses et complexes. Elles font l’objet d’un nombre croissant de publications ; en 2018, le Lancet a considéré que les décisions actuellement prises en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation aux effets déjà observés du changement climatique conditionneront la santé des populations pour les siècles à venir.

Source : Changement climatique: une responsabilité éthique du chercheur en santé publique

Exposition au cadmium : l’Anses propose des valeurs limites pour mieux protéger les consommateurs et les travailleurs

Publié le

Le cadmium, substance omniprésente dans notre environnement, peut entraîner des risques pour la santé de l’Homme, exposé principalement via l’alimentation. Afin de limiter l’exposition de la population, il apparait indispensable de maîtriser l’apport en cadmium par les activités agricoles, et en particulier lors de l’épandage de matières fertilisantes dont les engrais minéraux phosphatés. L’Anses publie ce jour ses travaux d’expertise dont les résultats visent à renforcer la protection des consommateurs, ainsi que celle des travailleurs. A cette fin, l’Agence établit une nouvelle valeur toxicologique de référence (VTR) par ingestion et recommande d’abaisser les niveaux de cadmium dans les matières fertilisantes afin de limiter l’accumulation dans les sols, le transfert vers les végétaux et in fine l’exposition des consommateurs au cadmium par la voie alimentaire. L’Anses rappelle que certaines populations sont surexposées au cadmium par l’alimentation et souligne donc la nécessité de mettre en œuvre des mesures de protection visant à réduire les apports en cadmium.

https://www.anses.fr/fr/content/exposition-au-cadmium-l%E2%80%99anses-propose-des-valeurs-limites-pour-mieux-prot%C3%A9ger-les

Le GIEC dévoile son rapport sur les océans 

Publié le

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) présente son Rapport spécial sur le changement climatique, les océans et la cryosphère lors de la 51ème assemblée plénière du GIEC, qui se tient du 20 au 23 septembre 2019 à Monaco. A cette occasion, le ministère organise une conférence de presse pour revenir sur les principaux résultats du rapport et présenter l’action de la France, le 25 septembre 2019.

Source : Le GIEC dévoile son rapport sur les océans | Ministère de la Transition écologique et solidaire

Les risques sanitaires des pesticides : des pistes d’action pour en réduire les impacts

Publié le

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) salue l’initiative du gouvernement de procéder à une consultation parlementaire sur les pesticides en vue d’une utilisation judicieuse et prudente de ceux-ci.

Les études disponibles démontrent des effets à la santé à long terme liés à l’exposition aux pesticides, surtout dans les milieux agricoles. Même s’il n’existe pas de données épidémiologiques spécifiques au Québec, la population québécoise et ses travailleurs agricoles sont concernés, puisque les pesticides analysés dans ces études sont les mêmes que ceux utilisés ici.

https://www.inspq.qc.ca/publications/2572

La protection des riverains lors de l’utilisation des produits phytosanitaires : les travaux de l’Anses

Publié le

La protection des populations lors de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques fait partie des missions premières de l’Anses. L’Agence estime l’exposition et évalue les risques pour la santé des travailleurs et des riverains dans le cadre des autorisations de mise sur le marché. Elle a aussi comme priorité d’améliorer les connaissances sur l’impact réel du recours aux pesticides en agriculture sur la santé humaine et environnementale. A ce titre, elle est aujourd’hui impliquée dans plusieurs études scientifiques d’envergure.