petite enfance

Agir pour bébé – Des clés pour penser son environnement

Publié le Mis à jour le

Quels changements dans notre quotidien avant, pendant et après la grossesse ? Comment limiter les produits chimiques qui nous entourent ? Comment gérer au mieux les nouvelles émotions qui nous envahissent ?

L’objectif du site Agir pour bébé est d’informer les futurs parents et parents de nouveau-nés sur l’influence pendant la grossesse et la petite enfance des environnements (chimiques, physiques, sociaux, affectifs etc.) sur leur santé et celle de leur enfant.

Site de référence en promotion de la santé périnatale des « 1000 premiers jours » de vie, Agir pour bébé propose une information fiable et scientifiquement validée autour de la grossesse, tout en abordant la période pré-conceptionnelle (projet de grossesse) et les quelques mois après la naissance. Il aborde différents thèmes tels que : les substances chimiques, l’alimentation, l’activité physique, le bien-être, les émotions, l’allaitement, le développement de bébé, la préparation à la naissance, les professionnels de santé, etc.

Les informations et les conseils proposés ont pour volonté de susciter, chez les futurs et nouveaux parents, l’envie de faire du mieux possible, chacun faisant ce qu’il peut avec ce qu’il a et tel qu’il est, pour proposer au (futur) bébé un environnement favorable à son développement.

Agir pour bébé est un site de Santé publique France.

Source : Agir pour bébé – Des clés pour penser son environnement

Journée santé PREVention ENvIronnement Reproduction

Publié le

vl4nhDans le cadre de la mise en place des plateformes PREVENIR (PREVention ENvIronnement Reproduction), l’Argence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine et le Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux organise une journée sur la santé reproductive et les facteurs environnementaux

Jeudi 24 octobre 2019 à 9h30 (accueil à 9h)
Grand Amphithéâtre, Institut des Métiers de la Santé
Hôpital Xavier Arnozan, Pessac

9h30 – 10h Introduction

Directeur général du CHU de Bordeaux et Directeur général de l’ARS Nouvelle-Aquitaine

10h – 12h30 Point d’actualité scientifique

  • Environnement et fertilité (R. Leandri – Toulouse)
  • Environnement et grossesse (P. Deruelle – Strasbourg)
  • Environnement et malformations congénitales (Florence Rouget – Rennes)
  • Environnement et développement de l’enfant (M. Bouchard – Montréal)
  • Prévention et santé environnement (V. Migeot – Poitiers)

13h30 – 15h30 Retour d’expérience des plateformes PREVENIR

  • Etat d’avancement
    • Centre ARTEMIS – Bordeaux (F. Delva)
    • Plateforme Reprotoxif, programme Materexpo – Créteil (JC. Pairon, M. Belacel)
    • Plateforme CREER – Marseille (J. Perrin, F. Bretelle)
    • Plateforme Reprotoxif – Paris (J. Langrand, H. Laborde)
    • Plateforme Pre2B – Rennes (R. Garlantezec, C. Paris)

15h30 – 16h30 Perspectives

  • Extension du réseau au niveau national (P. Brochard, L. Sentilhes)
  • Aspects organisationnels, modèle économique (ARS Nouvelle Aquitaine)

La participation à cette journée est gratuite mais sur inscription. Pour vous inscrire vous pouvez envoyer un mail à centre.artemis@chu-bordeaux.fr

Consultation publique relative à la meilleure option de gestion des risques concernant la sécurité des couches pour bébés – Il reste quelques jours

Publié le

Cette consultation est ouverte jusqu’au dimanche 22 septembre 2019 inclus.

L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a publié, le 23 janvier 2019, un avis qui conclut qu’un risque sanitaire associé à la présence de certaines substances dans les couches pour bébés à usage unique ne peut être exclu. Les pouvoirs publics ont alors demandé aux professionnels la mise en œuvre rapide d’actions correctives. Les pouvoirs publics se sont engagés, pour leur part, à assurer une surveillance étroite du marché et à renforcer les réglementations applicables dans un sens plus protecteur pour les consommateurs.

Ils se sont enfin engagés à porter, au niveau de l’Union Européenne, une demande d’évolution de la réglementation en vue de restreindre la présence de certaines substances chimiques dans les couches pour bébés.

L’Anses a été saisie, à cet effet, afin de réaliser une analyse de la meilleure option de gestion des risques suivant le format européen prévu dans le cadre du fonctionnement du règlement européen (CE) no 1907/2006 concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH).

L’Anses préconise notamment dans ses conclusions de porter un projet de modification de l’annexe XVII de REACH restreignant la présence de certaines substances chimiques dangereuses dans les couches pour bébés.

Ces conclusions sont soumises à consultation publique. A l’issue de celle-ci, les autorités françaises décideront des dispositions à porter sur le plan européen.

Il serait très souhaitable, à cette occasion, que l’industrie fournisse des informations sur les conséquences de la non-utilisation en cas de restriction de ces substances et sur les coûts estimés d’une éventuelle substitution et, plus généralement, sur les coûts de mise en conformité résultant d’une restriction. Ces informations permettront ainsi de mesurer l’ampleur des impacts selon l’étendue de la restriction et des utilisations visées.

Il serait également souhaitable de recueillir des informations pertinentes pouvant expliquer la source de formaldéhyde détectée dans le rapport ANSES (2019).

Source : Consultation publique relative à la meilleure option de gestion des risques concernant la sécurité des couches pour bébés – Les consultations publiques du ministère de la Transition écologique et solidaire

La Graine du Bonheur – web-série sur la santé environnement

Vidéo Publié le

Web-série pour informer et sensibiliser les femmes enceintes, jeunes parents et tous ceux qui souhaitent faire du bien à leur santé et à la planète.

Développée par Objectif Santé Environnement (OSE) et Global Life Consulting (GLC) avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine (ARS) dans le cadre de la Stratégie Régionale autour de la Petite Enfance et en lien avec le Plan Régional Santé Environnement (PRSE).

Les vidéos sont gratuites, libres de droits en mettant la mention de l’auteur (Objectif Santé Environnement) sauf utilisation commerciale. Pour diffuser les épisodes dans une salle d’attente, contacter contact@objectifsanteenvironnement.com.

Le Centre hospitalier de Guéret innove : le nettoyage écologique des sols

Vidéo Publié le

Dans le cadre de la stratégie régionale petite enfance lancée par l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine, la maternité du Centre hospitalier de Guéret innove en matière de nettoyage des sols en optant pour des pratiques qui permettent de limiter l’exposition des jeunes enfants aux produits chimiques.

JOURNÉE « ÉDUCATION SANTÉ-ENVIRONNEMENT ET ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE » – LE JEUDI 14 DÉCEMBRE, À BORDEAUX (33)

Publié le Mis à jour le

Vous êtes responsable ou animateur de centre de loisirs ? Professionnel de la petite enfance ? Chargé de mission jeunesse, enfance, développement durable ou santé des collectivités ? Educateur à l’environnement ou chargé de promotion de la santé ? Bénévole ou salarié d’une association de citoyens et de consommateurs ?…

Graine Aquitaine vous invite à participer gratuitement à la journée : Éducation santé-environnement & accueil de la petite enfance : Comment intégrer la santé environnementale dans ses pratiques ?
qui aura lieu le Jeudi 14 décembre 2017, de 10h à 16h30, à l’IUT Bordeaux Montaigne (33).

Une journée pour croiser les regards sur la santé environnementale, découvrir des outils pédagogiques et échanger sur ses pratiques.

Participation gratuite proposée avec le soutien de l’ARS Nouvelle-Aquitaine.
Inscription obligatoire en cliquant ici !
Retrouvez les informations complémentaires en cliquant ci-dessous !

via http://www.graine-aquitaine.org

EnregistrerEnregistrer

Qualité de l’air intérieur : l’Ademe compare les politiques publiques d’une vingtaine de pays

Publié le

Comment nos voisins intègrent-ils dans leurs actions réglementaires et de prévention l’enjeu sensible de la qualité de l’air intérieur ? Quels enseignements en tirer dans le cadre de l’application de nos plans nationaux et régionaux santé-environnement ? Dans un benchmark de politiques publiques dévoilé le 14 septembre, l’Ademe passe en revue des mesures portées à l’international par d’autres agences gouvernementales, ministères ou collectivités, et alimente ainsi la réflexion pour enrichir le cadre français.

Lire l’article : Au service des territoires