biodiversité

Plan Écophyto II + : retour sur les actions menées en 2020

Publié le

La réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques constitue une attente forte des Français et une nécessité pour préserver notre santé et la biodiversité. Lancé en 2019, le plan Écophyto II+ ambitionne de répondre à ces enjeux par la mise en œuvre d’actions visant à réduire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, à rendre l’agriculture moins dépendante aux pesticides notamment par le recherche d’alternatives et à accompagner la sortie du glyphosate. Découvrez les avancées réalisées durant l’année 2020 sur ces actions.

https://www.ecologie.gouv.fr/plan-ecophyto-ii-retour-sur-actions-menees-en-2020#xtor=RSS-22

Atteintes aux écosystèmes et à la biodiversité : quels liens avec l’émergence de maladies infectieuses zoonotiques 

Publié le

Ces dernières décennies, une nette augmentation du nombre d’épidémies d’origine zoonotique (animale) est observée, pour partie du fait d’une multiplication des contacts entre humains et faune sauvage. Ainsi, alors qu’avant le XXe siècle, le monde vivait une pandémie par siècle environ, depuis le début du XXIe siècle, six se sont déjà produites (SRAS, grippe A H1N1, MERS-CoV, Zika, Ebola et Covid-19). La science souligne de plus en plus l’implication des changements environnementaux globaux, causés par les activités humaines, dans l’accélération de ce phénomène.

Source : Atteintes aux écosystèmes et à la biodiversité : quels liens avec l’émergence de maladies infectieuses zoonotiques – thema_essentiel_10_atteintes_ecosystemes_zoonoses_septembre2021.pdf

Vers le nouveau cadre mondial pour la biodiversité

Publié le

La COP 15, 15e réunion de la Conférence des Parties à la convention sur la biodiversité, est inaugurée virtuellement cette semaine, en présence notamment du Président de la République et de la ministre de la Transition écologique. Elle se poursuivra au printemps 2022 en Chine, avec pour objectif l’adoption du nouveau cadre mondial pour la biodiversité, actuellement en cours de négociation. Ce cadre fixera les objectifs mondiaux à atteindre pour mettre un terme à l’érosion de la biodiversité et la mettre sur la voie de la régénération d’ici 2030. La ministre de la Transition écologique a par ailleurs participé à une table ronde sur le financement et les moyens de mise en œuvre de ce cadre mondial.

https://www.ecologie.gouv.fr/vers-nouveau-cadre-mondial-biodiversite#xtor=RSS-22

Lancement d’une consultation publique pour le nouveau plan pollinisateurs

Publié le

Les insectes pollinisateurs domestiques et sauvages jouent un rôle essentiel pour préserver l’équilibre des écosystèmes naturels ainsi que les productions agricoles. Pour mobiliser l’ensemble des acteurs et des citoyens pour la préservation de ces insectes et des services écologiques précieux qu’ils procurent, le Gouvernement lance une large consultation au sujet d’un projet de plan national en leur faveur.

https://www.ecologie.gouv.fr/lancement-dune-consultation-publique-nouveau-plan-pollinisateurs#xtor=RSS-22

Serge Morand : « La biodiversité est synonyme de résilience face à l’émergence de maladies »

Publié le Mis à jour le

Quel rôle joue la biodiversité dans l’émergence de maladies infectieuses ? Serge Morand, écologue de la santé au CNRS-Cirad, enquête sur « l’effet de dilution » permis par une forte diversité du vivant. Ce phénomène suppose qu’un écosystème riche assure la régulation des agents pathogènes et diminue leur transmission. À l’occasion de la journée internationale de la biodiversité, Serge Morand rappelle ainsi l’importance des services apportés par la biodiversité à la santé des écosystèmes, animale et humaine.

Lire l’article : https://www.cirad.fr/les-actualites-du-cirad/actualites/2021/serge-morand-biodiversite-et-emergence-de-maladies

Une EIS originale dans le Béarn favorisant la biodiversité

Publié le Mis à jour le

Une Evaluation des Impacts en Santé est en cours de réalisation sur la Communauté de Communes du Nord Est Béarn, dans le cadre de la préservation d’un réseau d’espaces de nature, appelé Trame Verte et Bleue. Le défi majeur de cette EIS est d’améliorer la santé des habitants et de l’environnement et de proposer des actions opérationnelles aux élus du territoire. Explications avec Clément Crozet, de l’un des bureaux d’étude retenus, Architecture et Santé.

Biodiversité, nature et santé : comment la crise sanitaire rebat les cartes du débat ?

Publié le Mis à jour le

La crise du covid offre un nouvel éclairage sur les termes du débat ville/nature en les complexifiant et en introduisant un sujet que les urbanistes avaient récemment oublié, celui de la santé. Se faisant, elle a permis de casser certains dogmes (comme la densité à tout prix) et elle appelle à un changement de paradigme mettant la biodiversité au cœur de l’aménagement urbain. Une autre lecture de cette évolution est possible, peut être celle du grand retour de l’hygiénisme dans l’urbanisme. Cette crise a révélé le lien étroit qui existe entre biodiversité et santé, en même temps qu’elle a montré la complexité de ce lien. De même, elle a souligné l’urgence à mobiliser des ressources et définir des mesures pour qu’urbanité, sobriété, biodiversité et santé soient conciliables.

Parcel : un outil gratuit pour reconnecter l’alimentation au territoire

Publié le

À quelques jours de la Journée mondiale de l’alimentation, un outil internet gratuit baptisé Parcel est mis en service : il permet en quelques clics de simuler une conversion et une relocalisation de l’agriculture et de l’alimentation à l’échelle de son choix (quartier, commune, région, etc.). L’intérêt ? Voir immédiatement l’impact de ces choix sur les surfaces agricoles, l’emploi et l’environnement (émissions de CO2, pollution des eaux, biodiversité…).

Source : Parcel : un outil gratuit pour reconnecter l’alimentation au territoire