risques sanitaires

Parcel : un outil gratuit pour reconnecter l’alimentation au territoire

Publié le

À quelques jours de la Journée mondiale de l’alimentation, un outil internet gratuit baptisé Parcel est mis en service : il permet en quelques clics de simuler une conversion et une relocalisation de l’agriculture et de l’alimentation à l’échelle de son choix (quartier, commune, région, etc.). L’intérêt ? Voir immédiatement l’impact de ces choix sur les surfaces agricoles, l’emploi et l’environnement (émissions de CO2, pollution des eaux, biodiversité…).

Source : Parcel : un outil gratuit pour reconnecter l’alimentation au territoire

Baromètre IRSN 2019 sur la perception des risques et de la sécurité par les Français : les principaux constats

Publié le

​Comme les précédentes éditions depuis 1990, l’édition 2019 du Baromètre IRSN sur la
perception des risques et de la sécurité par les Français enregistre les mouvements de
l’opinion, en France, sur les questions relatives aux préoccupations sociales, économiques et environnementales, à l’expertise scientifique et technique, aux situations à risque, incluant celles découlant de l’usage civil du nucléaire.

https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Communiques_et_dossiers_de_presse/Pages/20191002_Barometre-Risques-Securite-France-2019.aspx#.XZ2lo3_grct

Les Missions Locales sensibilisent les jeunes aux effets des polluants sur leur santé 

Publié le

La santé est rarement au premier rang des préoccupations des jeunes. Aussi faut-il innover pour faire passer des messages de prévention. C’est ce qu’a fait la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine avec les ateliers proposés à l’Association Régionale des Missions Locales (ARML). Explications de Magali Chapelle, responsable prévention santé de la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine en Dordogne.

Source : Les Missions Locales sensibilisent les jeunes aux effets des polluants sur leur santé – Santé Environnement Nouvelle-Aquitaine

Le GIEC dévoile son rapport sur les océans 

Publié le

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) présente son Rapport spécial sur le changement climatique, les océans et la cryosphère lors de la 51ème assemblée plénière du GIEC, qui se tient du 20 au 23 septembre 2019 à Monaco. A cette occasion, le ministère organise une conférence de presse pour revenir sur les principaux résultats du rapport et présenter l’action de la France, le 25 septembre 2019.

Source : Le GIEC dévoile son rapport sur les océans | Ministère de la Transition écologique et solidaire

Les risques sanitaires des pesticides : des pistes d’action pour en réduire les impacts

Publié le

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) salue l’initiative du gouvernement de procéder à une consultation parlementaire sur les pesticides en vue d’une utilisation judicieuse et prudente de ceux-ci.

Les études disponibles démontrent des effets à la santé à long terme liés à l’exposition aux pesticides, surtout dans les milieux agricoles. Même s’il n’existe pas de données épidémiologiques spécifiques au Québec, la population québécoise et ses travailleurs agricoles sont concernés, puisque les pesticides analysés dans ces études sont les mêmes que ceux utilisés ici.

https://www.inspq.qc.ca/publications/2572

Consultation publique relative à la meilleure option de gestion des risques concernant la sécurité des couches pour bébés – Il reste quelques jours

Publié le

Cette consultation est ouverte jusqu’au dimanche 22 septembre 2019 inclus.

L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a publié, le 23 janvier 2019, un avis qui conclut qu’un risque sanitaire associé à la présence de certaines substances dans les couches pour bébés à usage unique ne peut être exclu. Les pouvoirs publics ont alors demandé aux professionnels la mise en œuvre rapide d’actions correctives. Les pouvoirs publics se sont engagés, pour leur part, à assurer une surveillance étroite du marché et à renforcer les réglementations applicables dans un sens plus protecteur pour les consommateurs.

Ils se sont enfin engagés à porter, au niveau de l’Union Européenne, une demande d’évolution de la réglementation en vue de restreindre la présence de certaines substances chimiques dans les couches pour bébés.

L’Anses a été saisie, à cet effet, afin de réaliser une analyse de la meilleure option de gestion des risques suivant le format européen prévu dans le cadre du fonctionnement du règlement européen (CE) no 1907/2006 concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH).

L’Anses préconise notamment dans ses conclusions de porter un projet de modification de l’annexe XVII de REACH restreignant la présence de certaines substances chimiques dangereuses dans les couches pour bébés.

Ces conclusions sont soumises à consultation publique. A l’issue de celle-ci, les autorités françaises décideront des dispositions à porter sur le plan européen.

Il serait très souhaitable, à cette occasion, que l’industrie fournisse des informations sur les conséquences de la non-utilisation en cas de restriction de ces substances et sur les coûts estimés d’une éventuelle substitution et, plus généralement, sur les coûts de mise en conformité résultant d’une restriction. Ces informations permettront ainsi de mesurer l’ampleur des impacts selon l’étendue de la restriction et des utilisations visées.

Il serait également souhaitable de recueillir des informations pertinentes pouvant expliquer la source de formaldéhyde détectée dans le rapport ANSES (2019).

Source : Consultation publique relative à la meilleure option de gestion des risques concernant la sécurité des couches pour bébés – Les consultations publiques du ministère de la Transition écologique et solidaire