risques sanitaires

Le bisphénol B, un perturbateur endocrinien pour l’Homme et l’environnement

Publié le

Utilisé dans certains pays hors Union européenne comme alternative au bisphénol A, substance dont le caractère perturbateur endocrinien est aujourd’hui largement reconnu, le bisphénol B présente des propriétés endocriniennes similaires à cette substance, voire légèrement plus prononcées. Suite à la mise en évidence de ces propriétés, l’Anses propose d’identifier le bisphénol B en tant que substance extrêmement préoccupante dans le Règlement européen REACH, à l’instar du bisphénol A. Cette classification vise à éviter les utilisations industrielles de cette substance chimique sur le continent européen en remplacement du bisphénol A, et à obliger les importateurs d’articles de consommation à déclarer sa présence dès qu’il dépasse un seuil de 0.1% dans leur composition.

https://www.anses.fr/fr/content/le-bisph%C3%A9nol-b-un-perturbateur-endocrinien-pour-l%E2%80%99homme-et-l%E2%80%99environnement

Les Questions Socialement Vives en éducation santé – environnement : quelle posture et quelles méthodes ? (MAJ janv. 2021)

Publié le Mis à jour le

Glyphosate, antennes-relais, place de la voiture en ville… : ces sujets, qui peuvent susciter de vifs débats, constituent des questions socialement vives (QSV). Il peut être difficile en tant qu’éducateur ou éducatrice de les aborder.

Quelles sont les spécificités de ces questions ? Comment permettre les échanges et débats tout en évitant la polarisation ‘pour ou contre’ ? Quelle posture éducative adopter ? Quels outils peuvent nous y aider ?

Cette « fiche repères » a été réalisée sur la base des apports et échanges lors de la journée sur les QSV en éducation santé environnement, organisée le 12 mars 2018 par le pôle Thématique Régional ESE.
(mise à jour en janvier 2021)

source : http://ireps-ara.org/

Environnement et santé : un webinaire et un séminaire apprenant pour se former

Publié le

Le CNFPT propose le 15 janvier de 9h à 12h un webinaire ouvert à tous et les 22 et 29 janvier matin un séminaire apprenant sur le thème « Environnement et santé : les leviers pour conduire le changement ».

Le 4ème plan national santé environnement (PNSE4), actuellement en cours de finalisation, vise à travers 4 objectifs, à prévenir les risques sanitaires liés à la dégradation de l’environnement (qualité de l’air intérieur, exposition aux produits chimiques, aux ondes, au bruit etc.). Ainsi, il s’agit de réduire les expositions environnementales pouvant affecter la santé et de favoriser la démultiplication des actions concrètes menées par les collectivités afin de réduire les inégalités territoriales et environnementales de santé.

Les trois demi-journées proposées l’une sous forme de webinaire ouvert à tous et les 2 autres sous forme de stage / séminaire apprenant sur inscription (25 places disponibles, autres sessions possibles à partir de mars 2021 en fonction des inscriptions) permettront de mieux comprendre les facteurs influant sur les changements de comportement face aux enjeux environnementaux, de partager des retours d’expériences, et d’élaborer des stratégies pour activer les différents leviers à disposition des collectivités.

Programme détaillé et les intervenants du webinaire du 15 janvier et du séminaire apprenant des 22 et 29 janvier à consulter sur le site du CNFPT

Inscriptions

Source : Les actualités | Environnement et santé : un webinaire et un séminaire apprenant pour se former | Le CNFPT – National

Replay webinaire « Actions de réduction de l’exposition aérienne des riverains et des agriculteurs aux pesticides agricoles en Nouvelle-Aquitaine »

Publié le Mis à jour le

Suite à une réunion du groupe de travail de l’action 2 du Plan régional santé environnement Nouvelle-Aquitaine (PRSE), Atmo Nouvelle-Aquitaine, la Chambre d’agriculture de la Charente, la Chambre régionale d’agriculture Nouvelle-Aquitaine et la DREAL Nouvelle-Aquitaine ont organisé le 10 décembre dernier, une matinée d’échanges sur les solutions pour réduire l’exposition par voie aérienne, des riverains et des utilisateurs aux pesticides agricoles. Ce webinaire visait à mettre en commun les résultats du programme RePP’Air (Réduction des produits phytosanitaires dans l’air) et ceux de l’action 2 du PRSE. Cet évènement qui a réuni 80 participants a été enregistré : le replay et les documents présentés sont maintenant disponibles.

http://www.nouvelle-aquitaine.prse.fr/le-replay-et-les-documents-du-webinaire-du-10-a178.html

Fiches Sites et Sols Pollués – Techniques Innovantes

Publié le

Le projet Fiches Techniques Innovantes a été initié en 2019 par le BRGM en concertation avec le Ministère en charge de l’environnement pour faire connaître des techniques innovantes et pour promouvoir leur déploiement dans le domaine des Sites et Sols Pollués. Ces techniques innovantes, encore peu connues et peu utilisées par les acteurs SSP, sont utilisables pour le diagnostic des sites et/ou le suivi de travaux de dépollution.

Les fiches ont été réalisées dans le cadre d’une collaboration étroite entre les experts du BRGM, de l’Ineris et de l’ADEME. Leur rôle est d’apporter des informations opérationnelles aux donneurs d’ordre, exploitants, administrations et prestataires. Les informations fournies apportent une aide dans le choix et la justification des différentes techniques selon le contexte rencontré. Elles comprennent des fiches dites « étape » et des fiches techniques :

  1. Choisissez la fiche « étape » qui correspond à la problématique de votre site d’étude : Diagnostic, Suivi de dépollution ou Surveillance de l’état des milieux. Ces fiches récapitulent les questions à se poser pour mener à bien votre projet et les techniques actuellement disponibles pour y répondre.
  2. Choisissez ensuite les fiches des techniques les plus adaptées à votre site. Ces fiches détaillent chaque technique innovante avec le contexte d’utilisation, la méthodologie à suivre, les avantages et les limitations des méthodes et vous donnent les clés pour en savoir plus.

http://ssp-infoterre.brgm.fr/fiches-sites-sols-pollues-techniques-innvovantes

Les politiques de lutte contre la pollution de l’air

Publié le

La lutte contre la pollution atmosphérique se situe au croisement de nombreuses autres politiques publiques, avec lesquelles elle doit s’articuler. Si elle est désormais structurée au niveau national, l’implication des différents ministères en charge des secteurs émetteurs reste toutefois inégale et le rôle du conseil national de l’air doit être réaffirmé. Au-delà de l’amélioration de la gouvernance nationale et locale, il importe désormais de mettre en œuvre des outils réglementaires ou fiscaux ciblés sur les risques identifiés dans les principaux secteurs émetteurs.

Cliquer pour accéder à 20200923-58-2-rapport-politiques-lutte-contre-pollution-air_0.pdf

Qualité de l’air intérieur : valeurs repères pour le trichloroéthylène

Publié le

Dans les espaces intérieurs, les personnes sont exposées à de multiples polluants émis par leurs activités, le bâtiment lui-même, ses équipements ou encore sa décoration. Certains polluants proviennent aussi de l’environnement extérieur immédiat. La présence de trichloroéthylène (TCE) dans l’air intérieur des bâtiments résulte dans le cas général de la pénétration de composés volatils émis par des sites et sols pollués, liés parfois à d’anciennes activités industrielles.

https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=900