bruits

De décibel en décibel, comment le bruit gêne-t-il les enfants en classe ?

Publié le

La réduction du bruit extérieur entre mars et mai 2020 a été l’une des rares conséquences positives du premier confinement. Depuis, la vie reprend progressivement, et les niveaux de bruit augmentent à nouveau.

Les enfants constituent une tranche de la population dont la santé (mentale et physique) est vulnérable à la présence de bruit de fond. Omniprésent, le bruit entraîne une augmentation de la réponse physiologique au stress, une légère augmentation de la pression sanguine, et de l’irritabilité, entre autres.

Dans de nombreux pays, les agences de régulation sanitaire en prennent progressivement conscience, et recommandent de réduire le bruit dans certains bâtiments sensibles, tels que les écoles.

https://theconversation.com/de-decibel-en-decibel-comment-le-bruit-gene-t-il-les-enfants-en-classe-161291

L’environnement sonore, vrai facteur d’attractivité pour une ville durable ?

Publié le

le Centre d’information sur le bruit organise un colloque national, qui vise d’une part à faire le point sur les outils et méthodes à disposition des acteurs de l’aménagement urbain pour améliorer la qualité sonore de nos villes et, d’autre part, à présenter des projets symboliques de mise en valeur du territoire par les sons à même d’illustrer en quoi le sonore peut être créateur de lien, d’usage et d’attractivité.

Source : L’environnement sonore, vrai facteur d’attractivité pour une ville durable ?

Jeunes, musique et risques auditifs « 

Publié le

Cette enquête a été dévoilée le 6 novembre par AGI-SON, elle concerne l’évolution des goûts musicaux, des pratiques d’écoute et impacts sur la santé des 12-18 ans. L’enquête a été proposée durant l’année scolaire 2017/2018, dans le cadre de Peace&Lobe®, programme de concerts pédagogiques labellisé par AGI-SON, dont l’objectif est d’apprendre aux collégiens et lycéens à doser leur exposition au son dans leur vie quotidienne.

https://agi-son.org/news/decouvrez-lenquete-jeunes-musique-et-risques-auditifs-62

Cartographier l’environnement sonore grâce à une application mobile

Publié le

L’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) et le CNRS viennent de lancer une application gratuite sur Android, NoiseCapture, qui permet de connaître les niveaux du bruit au quotidien mais aussi de participer activement à un projet de recherche simplement en enregistrant les bruits environnants.

Source : Actualités détail – Ifsttar