épidémiologie & études

Pubertés précoces et perturbateurs endocriniens : Comprendre. Repérer. Prévenir. Dossier de connaissances

Publié le

le présent dossier de connaissances, réalisé par le service documentaire du CREAI-ORS Occitanie, contribue à mettre à disposition des informations récentes sur la puberté précoce et les perturbateurs endocriniens. Il s’articule en trois parties : « Comprendre »,« Repérer » et « Prévenir ». La première partie
fournit les définitions et les éléments de cadrage nécessaires pour comprendre la problématique de la puberté précoce liée aux perturbateurs endocriniens. La partie « Repérer » présente les examens de dépistage permettant d’établir un diagnostic et explique les prises en charge disponibles. La troisième
partie termine en fournissant les leviers et les initiatives inspirantes qui permettent d’agir en limitant l’impact des expositions aux perturbateurs endocriniens et de prévenir l’apparition de puberté précoce au niveau des élus et des collectivités locales, des professionnels concernés et des familles.

Responsabilité & Environnement N° 104 – Octobre 2021 – Environnement et santé : quels impacts, quelles gouvernances ? 

Publié le Mis à jour le

La pandémie de Covid-19 a été l’occasion brutale de prendre conscience des conséquences sanitaires des perturbations environnementales et de leur dimension planétaire (la déforestation, l’élevage intensif, et même, selon certaines études, la pollution atmosphérique, qui favoriserait la propagation du virus). D’ici peu, la destruction des écosystèmes, le dérèglement climatique, la perte de biodiversité et la diminution de la qualité de l’air et de l’eau pourraient compter parmi les premières causes de morbidité dans le monde. Il est donc essentiel d’appréhender désormais les questions de santé publique au prisme des enjeux environnementaux. Dès 2009, un rapport publié par la revue médicale The Lancet lançait l’alerte en décrivant le changement climatique comme la plus grande menace du XXIe siècle en matière de santé publique. En 2016, l’initiative Lancet Countdown a été lancée pour mesurer les impacts sanitaires du changement climatique (Watts, 2017). Ce champ de recherche est aujourd’hui en pleine expansion. Il s’articule désormais autour du concept de Planetary Health qui s’est imposé comme un paradigme particulièrement fécond pour penser l’action publique à l’aune des liens entre santé et environnement. Élaboré pour mieux comprendre et aborder les manières dont l’homme, en modifiant son environnement, affecte la santé humaine, ce concept permet corrélativement d’envisager les bénéfices globaux de mesures favorables à la santé des individus (Horton et Lo, 2015 ; Halonen et al., 2020). Les défis sanitaires actuels obligent à traiter de questions qui, par structure, dépassent les habituels silos de la pensée académique comme de l’action publique.

Ce numéro de Responsabilité & Environnement vise à illustrer combien ces sorties de cadre, parfois difficiles, sont nécessaires et fructueuses.

Source : Responsabilité & Environnement N° 104 – Octobre 2021 – Environnement et santé : quels impacts, quelles gouvernances ? – re_104_octobre_2021.pdf

Impact de la pollution de l’air ambiant sur la mortalité en France métropolitaine : réduction en lien avec le confinement du printemps 2020 et impact à long terme pour la période 2016-2019

Publié le

Afin d’endiguer la propagation du SARS-CoV-2, les autorités françaises ont pris des mesures de confinement totalement inédites au printemps 2020, conduisant à un ralentissement massif des activités économiques et sociales en France. Ces mesures ont eu pour conséquences indirectes des réductions locales et ponctuelles de certains facteurs de risques environnementaux, comme par exemple le bruit en ville, ou les concentrations de certains polluants dans l’air 1,2,3. Les études analysant la qualité de l’air en France au printemps 2020 (1), (2), (3) suggèrent notamment des diminutions marquées des concentrations moyennes quotidiennes de NO2 et plus modérées pour les particules fines (PM10 et PM2,5).

Cette étude présente une estimation des impacts sur la santé attribuables à la baisse des niveaux de pollution en lien avec les mesures de confinement adoptées en France métropolitaine au printemps 2020.

Pour mettre en perspective ces résultats, et afin d’actualiser les estimations publiées en 2016 4, une évaluation du fardeau que représente à long terme la pollution de l’air ambiant sur la mortalité annuelle en France métropolitaine pour la période 2016-2019 a également été réalisée.

http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2021/13/2021_13_2.html

Exposition aux métaux de la population française : résultats de l’étude ESTEBAN

Publié le

Santé publique France publie les nouvelles données françaises d’exposition aux métaux de la population française issues de l’étude ESTEBAN. Cette étude a permis de décrire l’exposition à 27 métaux et de mesurer leur présence dans l’organisme des adultes, et pour la première fois à l’échelle nationale chez les enfants. Cette nouvelle photographie des imprégnations souligne que l’ensemble de la population est concerné. Il est donc nécessaire de maintenir les études de biosurveillance pour suivre l’évolution des expositions aux métaux et poursuivre les mesures visant à les réduire, en agissant en particulier sur les sources d’exposition, compte tenu de leurs effets néfastes sur la santé (cancérogénicité, effets osseux, rénaux, cardiovasculaires, neurotoxiques…).

https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2021/exposition-aux-metaux-de-la-population-francaise-resultats-de-l-etude-esteban