Fonds vert : les maires peuvent dès aujourd’hui demander le financement de leurs projets de transition écologique | Ministères Écologie Énergie Territoires

Publié le

Le Fonds vert, doté de 2 milliards d’euros en 2023 de l’Etat et de 1,2 Md€ de la Banque des Territoires, est désormais disponible en ligne pour toutes les collectivités territoriales et leurs groupements, en métropole comme en Outre-mer. Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et Dominique Faure, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité réuniront l’ensemble des préfets lundi 30 janvier pour acter le lancement officiel du Fonds vert.

Source : Fonds vert : les maires peuvent dès aujourd’hui demander le financement de leurs projets de transition écologique | Ministères Écologie Énergie Territoires

Aménager des écoles favorables à la santé | ORS Pays de la Loire

Publié le

Alors que de nombreux projets de réaménagement de cours d’écoles se développent dans la région, l’Agence régionale de santé Pays de la Loire a souhaité que la santé puisse être placée au cœur de ces démarches.

Cette synthèse de la littérature, réalisée par l’ORS à destination des décideurs publics comme du personnel de l’Éducation nationale et des aménageurs, vise à décrire les liens entre espaces scolaires et déterminants de la santé : qualité de l’air, ambiance sonore, confort thermique et visuel, activité physique, accès à la nature et à la biodiversité…

Source : Aménager des écoles favorables à la santé | ORS Pays de la Loire

Le calme à l’école ? Des ateliers de sensibilisation dans le Béarn

Publié le

L’association d’Education au Développement Durable béarnaise Ecocène sillonne depuis 5 ans les écoles primaires pour sensibiliser les élèves et enseignants à la pollution sonore de leur quotidien. Chacun en produit et subit ceux des autres. Comment amener à une prise de conscience collective et agir pour une nouvelle ambiance acoustique ? Ecocène propose des cycles d’atelier en trois séances.

http://www.santeenvironnement-nouvelleaquitaine.fr/bruits/le-calme-a-lecole-des-ateliers-de-sensibilisation-dans-le-bearn/

Matinale en Visioconférence

Publié le

Penser les liens entre santé environnementale et santé mentale

Apports de la psychologie environnementale et mise en lumière d’un projet de revégétalisation

Notre environnement est un déterminant de notre santé. Les facteurs environnementaux liés au cadre de vie (habitat, aménagement du territoire…), au milieu social, familial, professionnel, à l’état des milieux (eau, air, sols…) dans lesquels nous évoluons, influent sur notre santé.

Mais qu’en est-il du lien entre notre environnement naturel et notre santé mentale ? Cette matinale du DRAPPS se propose d’apporter quelques éléments de réponses.

https://drapps-occitanie.fr/les-rencontres/les-matinales-du-drapps/retour-sur-les-precedentes-matinales/matinale-en-visioconference-penser-liens-sante-environnement-sante-mentale/

La pollution lumineuse. Note scientifique de l’Office de Mme Annick JACQUEMET, fait au nom de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques

Publié le

La pollution lumineuse est un phénomène massif et en pleine extension au niveau mondial, notamment en raison du développement des LED.
En perturbant les cycles naturels de lumière et d’obscurité qui structurent le monde vivant et en fragmentant spatialement et temporellement les habitats, la lumière artificielle nocturne participe, au même titre que d’autres pressions anthropiques, au déclin de la biodiversité. En outre, elle soulève de réelles préoccupations en matière de santé publique.

Cliquer pour accéder à r22-2921.pdf

Quelles politiques pour favoriser l’évolution de la société vers la sobriété ?

Publié le

L’urgence climatique et la perte de biodiversité imposent une transition rapide et forte qui interroge nos sociétés et modes de vies dans toutes leurs composantes pour aller vers plus de sobriété. Cette transition est un vecteur indispensable pour demeurer en dessous des 2 °C d’augmentation globale de la température et inverser la courbe d’érosion de la biodiversité. Appuyé sur un dispositif de participation citoyenne (consultation en ligne et atelier), cet avis propose une réflexion sur les conditions de la sobriété et de sa prise en compte dans des politiques publiques fortes, justes et démocratiquement délibérées à tous les niveaux de décisions économiques, sociales, et environnementales. Le CESE formule 19 préconisations qui insistent sur le fait qu’il n’y a pas d’oppositions insurmontables, mais des solutions concrètes et adaptables.

Source : 2023_01_evolution_societe_sobriete.pdf