Evaluation de l’impact environnemental du numérique en France et analyse prospective. Ademe, Arcep

Publié le

En août 2020, le Ministère de la Transition écologique et le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance ont confié à l’ADEME et l’Arcep une mission commune de 18 mois, visant à mesurer l’empreinte environnementale du numérique en France et à identifier des leviers d’actions et des bonnes pratiques pour la réduire.

Les deux organisations ont remis aujourd’hui les deux premiers rapports de leur étude au Gouvernement

https://www.arcep.fr/actualites/les-communiques-de-presse/detail/n/environnement-190122.html.

Quel rôle joue l’éducation dans les préoccupations environnementales ?

Publié le

Jaoul-Grammare Magali, Stenger Anne | Céreq Bref, n° 417 | Plusieurs études et rapports internationaux ont mis en valeur le rôle central de l’éducation dans la sensibilisation des populations à la préservation de l’environnement. L’enquête Génération 2013, intégrant un questionnaire ciblé sur le développement durable, permet d’apporter un nouvel éclairage. Ce Céreq Bref s’intéresse aux facteurs éducatifs, mais aussi socio-économiques et géographiques qui influent sur les préoccupations environnementales des jeunes. Au-delà du degré de sensibilisation, ce sont surtout les types de problématiques écologiques qui semblent différer selon le niveau de diplôme.

Source : Quel rôle joue l’éducation dans les préoccupations environnementales ? | Cereq

Inégalités sociétales et exposome urbain – Des origines sociales pour des expositions différentes 

Publié le

Les études épidémiologiques sont nombreuses aujourd’hui à révéler l’association entre des facteurs d’exposition environnementale et des problèmes de santé, aigus comme chroniques, survenant à différents stades de la vie.
Citons, par exemple, l’exposition à la pollution de l’air associée à de nombreuses infections respiratoires, maladies cardiovasculaires et à certaines issues défavorables de la grossesse.
L’exposition aux nuisances sonores est également reconnue comme pouvant augmenter le risque de maladies cardiovasculaires et perturber la qualité du sommeil.

Inversement, l’accès à certaines ressources et leur disponibilité, comme les parcs, les aires de jeux, ou les espaces verts, sont associés à un meilleur état de santé, de bien-être physique et psychique et à des comportements favorables à la santé.

Dans cette Synthèse, les auteures s’intéressent plus particulièrement à l’exposome dit « urbain », défini par Robinson et al. comme l’ensemble des éléments de l’environnement urbain favorables et défavorables à la santé, et ce, dès la vie in utero.

Article en Open Access à lire : Inégalités sociétales et exposome urbain – Des origines sociales pour des expositions différentes | médecine/sciences

Vivre la nature

Publié le

Agriculture, jardin thérapeutique, marche, intervention de plein air… Ce numéro de Rhizome thématise différentes activités en lien avec la nature. Dans un contexte où les indices d’une crise écologique majeure se font jour, les contributions discutent notre rapport à notre environnement et à la nature. La lecture de ce numéro nous invite alors à porter une attention toute particulière à la terre, situer nos possibilités d’agir – cliniques, politiques, sociales – et à interroger les effets bénéfiques sur notre santé d’une vie en harmonie avec les éléments naturels.

https://www.orspere-samdarra.com/rhizome/rhizome-n82-vivre-la-nature-janvier-2022/

Eco-anxiété : comment y faire face.

Publié le

L’éco-anxiété, sentiment de détresse en lien avec le dérèglement du climat, s’impose comme un enjeu de santé mentale important, en France et ailleurs.

Durant la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Glasgow (Royaume-Uni), ou COP 26, des médias ou des institutions ont donné la parole à des citoyennes, des citoyens, des thérapeutes et des psychiatres qui réfléchissent aux moyens d’y faire face, aux stratégies qu’ils utilisent pour apaiser les angoisses liées à l’écologie.

A lire sur PsyCom (publié le 11 novembre 2021)

Mesures de lutte contre les îlots de chaleur urbains : mise à jour 2021

Publié le

Cette revue de la littérature rapporte les différentes mesures de lutte contre les îlots de chaleur urbains pouvant être mises en œuvre au Québec par les décideurs et gestionnaires immobiliers publics et privés, les acteurs municipaux, les organismes à but non lucratif et autres concepteurs de projets afin d’assurer des milieux de vie sains et confortables aux citoyens.

https://www.inspq.qc.ca/publications/2839