Changement climatique: une responsabilité éthique du chercheur en santé publique

Publié le

Les influences du changement climatique sur la santé humaine sont nombreuses et complexes. Elles font l’objet d’un nombre croissant de publications ; en 2018, le Lancet a considéré que les décisions actuellement prises en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation aux effets déjà observés du changement climatique conditionneront la santé des populations pour les siècles à venir.

Source : Changement climatique: une responsabilité éthique du chercheur en santé publique

Avis de l’ADEME sur l’adaptation au changement climatique

Publié le

Les conditions climatiques évoluent de manière significative et rapide et ce phénomène va s’accentuer au cours du XXIème siècle. Pour les organisations comme pour les citoyens, il est nécessaire de s’adapter pour rendre notre société plus robuste et résiliente. L’ADEME publie ce jour un avis sur l’adaptation au changement climatique. Cette adaptation va nécessiter des investissements ou des changements de modèles d’affaire, mais passe également par des changements de comportement.

Source : Avis de l’ADEME sur l’adaptation au changement climatique – ADEME

Les mardis de la DGPR : cycle de conférences d’information pour les organisations professionnelles

Publié le

La DGPR organise régulièrement un mardi par mois sur le site de la Défense, une réunion d’information sur un thème d’actualité réglementaire. Destinés en priorité aux représentants des organisations professionnelles concernées par la réglementation, les Mardis de la DGPR sont d’accès gratuit sur invitation. Les supports des présentations sont librement téléchargeables après la réunion.

 

Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens

Source : Direction générale de la prévention des risques (DGPR) | Ministère de la Transition écologique et solidaire

Exposition au cadmium : l’Anses propose des valeurs limites pour mieux protéger les consommateurs et les travailleurs

Publié le

Le cadmium, substance omniprésente dans notre environnement, peut entraîner des risques pour la santé de l’Homme, exposé principalement via l’alimentation. Afin de limiter l’exposition de la population, il apparait indispensable de maîtriser l’apport en cadmium par les activités agricoles, et en particulier lors de l’épandage de matières fertilisantes dont les engrais minéraux phosphatés. L’Anses publie ce jour ses travaux d’expertise dont les résultats visent à renforcer la protection des consommateurs, ainsi que celle des travailleurs. A cette fin, l’Agence établit une nouvelle valeur toxicologique de référence (VTR) par ingestion et recommande d’abaisser les niveaux de cadmium dans les matières fertilisantes afin de limiter l’accumulation dans les sols, le transfert vers les végétaux et in fine l’exposition des consommateurs au cadmium par la voie alimentaire. L’Anses rappelle que certaines populations sont surexposées au cadmium par l’alimentation et souligne donc la nécessité de mettre en œuvre des mesures de protection visant à réduire les apports en cadmium.

https://www.anses.fr/fr/content/exposition-au-cadmium-l%E2%80%99anses-propose-des-valeurs-limites-pour-mieux-prot%C3%A9ger-les

Agir pour bébé – Des clés pour penser son environnement

Publié le Mis à jour le

Quels changements dans notre quotidien avant, pendant et après la grossesse ? Comment limiter les produits chimiques qui nous entourent ? Comment gérer au mieux les nouvelles émotions qui nous envahissent ?

L’objectif du site Agir pour bébé est d’informer les futurs parents et parents de nouveau-nés sur l’influence pendant la grossesse et la petite enfance des environnements (chimiques, physiques, sociaux, affectifs etc.) sur leur santé et celle de leur enfant.

Site de référence en promotion de la santé périnatale des « 1000 premiers jours » de vie, Agir pour bébé propose une information fiable et scientifiquement validée autour de la grossesse, tout en abordant la période pré-conceptionnelle (projet de grossesse) et les quelques mois après la naissance. Il aborde différents thèmes tels que : les substances chimiques, l’alimentation, l’activité physique, le bien-être, les émotions, l’allaitement, le développement de bébé, la préparation à la naissance, les professionnels de santé, etc.

Les informations et les conseils proposés ont pour volonté de susciter, chez les futurs et nouveaux parents, l’envie de faire du mieux possible, chacun faisant ce qu’il peut avec ce qu’il a et tel qu’il est, pour proposer au (futur) bébé un environnement favorable à son développement.

Agir pour bébé est un site de Santé publique France.

Source : Agir pour bébé – Des clés pour penser son environnement

L’ireps Nouvelle-Aquitaine recrute un.e chargé.e de projets Santé – Environnement sur l’antenne de la Vienne

Publié le Mis à jour le

L’ireps Nouvelle Aquitaine recherche pour son antenne de la Vienne, un(e) chargé(e) de projet en santé environnement en CDI, à temps complet.

Formation et parcours professionnel :

  • Formation initiale de niveau master en environnement ou développement durable
  • Expérience exigée minimum de 3 ans à 5 ans, sur un poste similaire (pas de profil junior).

Caractéristiques du poste :

  • Poste en CDI , à temps complet.
  • Poste basé à Poitiers.
  • Déplacements fréquents sur la région Nouvelle Aquitaine (véhicule personnel obligatoire),
  • Rémunération selon grille FNES et expérience.

Candidature à l’attention de Monsieur François Dabis, Président de l’IREPS Nouvelle Aquitaine Par mail à l’adresse rh@irepsna.org

Date limite de candidature : mercredi 23 octobre

Date des entretiens : mardi 05 novembre

Prise de poste : Le plus rapidement possible.Plus d’information.

Télécharger l’appel à candidature

Source : Offre d’emploi Chargé(e) de projets Santé – Environnement Antenne de la Vienne – Ireps

Exposition : Une santé partagée pour des environnements favorables au vivant – Pau

Publié le Mis à jour le

c50bb073257ad202771ce951a3652f46Dans le cadre du MOIS DE L’ARCHITECTURE, la médiathèque André Labarrère (Pau) accueille l’exposition du au 

A destination des petit·e·s comme des grand·e·s, l’exposition Une santé partagée met en espace les liens entre architecture, biodiversité et santé.

Réalisée par Santerritoire en partenariat avec le Pavillon de l’Architecture, elle répond aux questions suivantes : Quelles sont les initiatives architecturales et urbaines qui mettent en avant à la fois santé de la biodiversité et santé des humains ? Qu’ont elles mis en place pour cela, par quelles techniques et quels moyens ? Comment concevoir des milieux de vie favorables au vivant ?

En quoi cela est-il reproductible dans un autre contexte et à une autre échelle ?

L’exposition met en lumière des projets de lieux de vie européens en faveur d’une santé partagée regroupés autour de 10 thématiques, où santé des humains et santé de la biodiversité sont abordées dans un principe de réciprocité. Parmi elles on retrouve Oasis en ville — Un mur pour toi un mur pour moi — Ecotone Architectural ou encore Une vie sauvage…