Lancet Countdown 2019 Report

Publié le

Le Lancet publie chaque année son rapport sur les effets du changement climatique sur la santé dans le monde, à partir de 41 indicateurs clés.

Cette année, il met l’accent sur la santé des enfants et des jeunes en s’inquiétant des conséquences du changement climatique sur leur santé qu’ils auront à subir toute leur vie (malnutrition, augmentation des maladies infectieuses..), en particulier des effets induits de la pollution atmosphérique (asthme et pathologies cardiaques). Les auteurs du rapport appellent à une action immédiate des Etats à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

2019 Report

 

 

Réduction des déchets et du gaspillage : opinions et pratiques des Français en 2019

Publié le

Cette infographie présente les principaux résultats de l’enquête réalisée pour l’ADEME par l’IFOP auprès d’un échantillon représentatif de la population française agêe de 15 ans et plus  » La sensibilité des Français à la prévention des déchets et au gaspillage » et répond aux 3 questions :

  • Où en sont les Français en matière de prévention des déchets ?
  • Quel rapport ont-ils au gaspillage d’objets ?
  • Que font-ils concrètement pour le réduire ?

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/reduction_des_dechets_et_gaspillage_opinions_et_pratiques_des_francais_2019_010967.pdf

Test d’AIRQ+, un outil d’évaluation quantitative des impacts de la pollution de l’air sur la santé

Publié le

L’ADEME et Santé publique France (SpFrance) ont lancé en mars 2018 un appel à manifestation d’intérêt à destination des collectivités territoriales volontaires pour tester ce logiciel AirQ+ dans sa nouvelle version (en français) qui n’était pas encore disponible au public. Concrètement, l’outil permet d’obtenir des résultats en termes de décès évitables ou de gains d’espérance de vie associés à une réduction de concentration de polluants sur une zone d’étude.
Ainsi, onze collectivités se sont portées volontaires pour réaliser une expérimentation sur leur territoire, qui s’est déroulée de juin à décembre 2018 avec l’aide des associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) et les cellules d’intervention en région (CIRE) de Santé publique France. Tout au long de l’expérimentation, les collectivités ont été accompagnées par le cabinet I Care & Consult. Ce test, sous la coordination de l’ADEME et SpFrance, a permis à l’organisation mondiale de la santé (OMS) de réaliser avec SpFrance une nouvelle version de l’outil AirQ+ pour mieux répondre aux attentes des collectivités.

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/rapport-airq-impact-pollution-air-sante-2019.pdf

Comment les Français vivent-ils dans leur logement ? Une grande enquête statistique lancée par le ministère avec Ipsos

Publié le

Cette enquête a pour objectifs de fournir une photographie du parc de logements, des conditions de logement des ménages, et d’évaluer les dépenses en logement. Elle permettra d’enrichir près de 65 ans de travaux antérieurs en mesurant l’évolution du coût du logement pour les ménages et sur les opinions et souhaits des ménages en matière de logement. La dernière édition de l’enquête en 2013 avait obtenu les réponses de plus de 27 000 occupants de logements en France métropolitaine. L’enquête de cette année porte sur 70 000 logements et vise à en interroger un minimum de 35 000.

Accueil

Expositions aux téléphones mobiles portés près du corps

Publié le

Le contrôle de l’exposition aux ondes émises par les téléphones mobiles a été modifié en 2016, afin de tenir compte de l’évolution des modèles et des usages. Depuis, les fabricants sont tenus d’évaluer l’exposition dans des conditions réalistes d’utilisation, à savoir lorsque le téléphone est placé très près du corps, au maximum à 5 mm de distance. Or, un nombre important de téléphones conformes à la précédente réglementation encore utilisés présentent des niveaux d’exposition élevés lorsqu’ils sont placés près du corps. L’Anses a ainsi été sollicitée afin d’évaluer les éventuels effets sur la santé liés à ces conditions d’expositions. Suite à son expertise, l’Anses recommande que des mesures soient prises afin que les utilisateurs ne soient plus exposés à des niveaux élevés lorsque les téléphones sont portés près du corps.

https://www.anses.fr/fr/content/expositions-aux-t%C3%A9l%C3%A9phones-mobiles-port%C3%A9s-pr%C3%A8s-du-corps