exposome

Inégalités sociétales et exposome urbain – Des origines sociales pour des expositions différentes 

Publié le

Les études épidémiologiques sont nombreuses aujourd’hui à révéler l’association entre des facteurs d’exposition environnementale et des problèmes de santé, aigus comme chroniques, survenant à différents stades de la vie.
Citons, par exemple, l’exposition à la pollution de l’air associée à de nombreuses infections respiratoires, maladies cardiovasculaires et à certaines issues défavorables de la grossesse.
L’exposition aux nuisances sonores est également reconnue comme pouvant augmenter le risque de maladies cardiovasculaires et perturber la qualité du sommeil.

Inversement, l’accès à certaines ressources et leur disponibilité, comme les parcs, les aires de jeux, ou les espaces verts, sont associés à un meilleur état de santé, de bien-être physique et psychique et à des comportements favorables à la santé.

Dans cette Synthèse, les auteures s’intéressent plus particulièrement à l’exposome dit « urbain », défini par Robinson et al. comme l’ensemble des éléments de l’environnement urbain favorables et défavorables à la santé, et ce, dès la vie in utero.

Article en Open Access à lire : Inégalités sociétales et exposome urbain – Des origines sociales pour des expositions différentes | médecine/sciences