Ville végétale, ville désirable : quand la nature prend racine

Publié le

Donner plus de place à la nature s’affirme comme un enjeu majeur dans la fabrique de la ville.

La crise sanitaire et les derniers épisodes caniculaires ravivent d’autant plus le besoin d’accès à des lieux agréables, frais et végétalisés près de chez soi. En explorant l’une de ses facettes -celle de la nature dans la ville constituée- l’Agam s’interroge sur la manière de planifier et tirer parti d’un matériau « vivant » en ville.

Cette première approche analyse les accélérateurs au développement de la nature en ville avant de défricher les différentes formes de végétalisation en ville pour battre en brèche ses idées reçues.