Première base de données sur la qualité de l’air en zone urbaine pour un gradient vertical de concentrations d’ozone et de particules

Publié le

Les résultats de ce projet ont permis, d’une part, de constituer la première base de données sur une échelle à la verticale en zone urbaine et, d’autre part, de faire une recommandation aux modélisateurs de la qualité de l’air pour exploiter cette base de données « verticale » afin de vérifier la paramétrisation de la dynamique verticale et la production chimique en altitude de polluants atmosphériques (ozone et particules).

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/rapport-structures-horizontales-verticales-ozone-particules-paris-2019.pdf