Ils agissent pour la qualité de l’air extérieurs ! Interviews avec des porteurs d’actions européens. Etude réalisée dans le cadre des Assises Nationales de la Qualité de l’Air 2018

Publié le

Ce benchmark international présente vingt actions pour lutter contre la pollution de l’air. Ces actions sont mises en oeuvre dans une quinzaine de pays en Europe. Deux tiers de ces actions visent à réduire les sources de pollution extérieur (transport, mobilité, urbanisme, chauffage domestique,… ) tandis qu’un tiers porte sur des actions de communication en faveur de la qualité de l’air :

– 12 actions pour réduire les sources de pollution extérieur, soit dans le domaine du transport routier/mobilité des plans de déplacement (SUM, métrobus, flotte de bus et politique de stationnement), ou bien la mise en place d’une fédération d’autopartage (« Car club coalition« ) ou encore de péage (« péage positif »), soit dans d’autres domaines multisectoriels (projets « PREVAIR » et « Leuven »), urbanisme (projet « Growsmarter »), chauffage au bois ( projet « Malopolska for Clean Air ») ou encore dans le transport maritime/fluviall (projet  » Clean Air Port Program ») ;

– 8 actions sur la communication en faveur de la qualité de l’air (projets « CleanAir », « ClairCity », « BreatheLife », « No idling », « comment améliorer le stockage du bois ? », « La mia scuola va in classe A »et « Neighbours for clean air ») et aussi sur la sensibilisation via des citoyens référents (projet « Air Quality Awareness Week »).