De la bonne éducation alimentaire

Publié le

Obésité, véganisme, interdits religieux, intolérances alimentaires, allergies réelles ou fantasmées, gâchis alimentaire… les cantines scolaires doivent tout prendre en compte. Un rapport interministériel fait le point et met en lumière des initiatives exemplaires en faveur de la bonne éducation alimentaire de la jeunesse. Il en appelle à des partenariats renforcés « entre tous les acteurs, aussi bien politiques que professionnels, pédagogiques ou associatifs ».

Source : De la bonne éducation alimentaire