La nature en ville et la santé

Publié le

La relation entre santé et nature au sein des villes a longtemps été abordée sous l’angle d’une gestion des nuisances. Ces actions ont pour objectif d’éliminer des vecteurs de maladies (rats ou moustiques tigres par exemple), de dégradation des espaces publics (pigeons ou rongeurs), ou sources d’allergènes (bouleau et ambroisie).

Pour autant, une importante revue de la littérature réalisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), montre que la nature en ville présenterait également de nombreux bénéfices pour la santé. Différents résultats indiquent ainsi que le fait d’habiter à proximité d’un espace vert serait associé à une amélioration des qualité et quantité de sommeil, une meilleure santé mentale, une moindre anxiété, une moindre prévalence du diabète de type 2, moins de troubles cardio-vasculaires, des poids de naissance plus élevés chez les nouveau-nés, une baisse du taux de prématurité, ainsi qu’une moindre mortalité générale.

 

Source : Microsoft Word – PVS – Nature en ville – VF – PVS-Nature-en-ville-VF.pdf