De nombreux Européens restent exposés à une pollution atmosphérique nocive —

Publié le

La pollution atmosphérique constitue le premier risque sanitaire d’origine environnementale en Europe. Elle raccourcit l’espérance de vie des personnes affectées et contribue à l’apparition de maladies graves, telles que des maladies cardiaques, des troubles respiratoires et des cancers. Selon un nouveau rapport publié aujourd’hui par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), la pollution de l’air continue de causer plus 430 000 décès prématurés en Europe par an.

Source : De nombreux Européens restent exposés à une pollution atmosphérique nocive —