Un Européen sur trois au moins peut être exposé à l’amiante dans son milieu de travail et dans l’environnement

Publié le

Sur les 900 millions d’habitants de la Région européenne de l’OMS, un tiers environ vit dans des pays qui n’ont pas encore interdit l’utilisation de toutes les formes d’amiante, auquel ces personnes peuvent être exposées dans leur milieu de travail et dans l’environnement. Dans les pays où l’amiante est interdit, la population y reste exposée en raison de l’usage qui en a été fait. L’exposition à l’amiante peut provoquer un cancer des poumons, des ovaires et du larynx, un mésothéliome et l’asbestose. La manière la plus efficace d’éliminer ces maladies consiste à arrêter d’utiliser tous les types d’amiante. À l’heure où se clôture la réunion de haut niveau sur l’environnement et la santé à Haïfa (Israël), les participants demandent instamment à tous les pays européens d’éliminer les maladies liées à l’amiante.

OMS/Europe | Centre des médias – Un Européen sur trois au moins peut être exposé à l’amiante dans son milieu de travail et dans l’environnement.