OMS | Nouvelles normes pour réduire les dommages pour la santé de la pollution de l’air à l’intérieur des habitations

Publié le Mis à jour le

Les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) soulignent les dangers des combustibles tels que le charbon non transformé et le kérosène (ou pétrole lampant) dans les foyers, et fixent des cibles pour réduire les émissions de polluants nocifs pour la santé provenant des poêles, des appareils de chauffage et des lampes à pétrole utilisés dans les habitations.

Les nouvelles lignes directrices de l’OMS relatives à la qualité de l’air à l’intérieur des habitations et aux combustibles ménagers (WHO Guidelines for indoor air quality: household fuel combustion) insistent sur la nécessité d’améliorer l’accès à des sources d’énergie domestique plus propres telles que le gaz de pétrole liquéfié, le biogaz, le gaz naturel et l’éthanol, ou l’électricité, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

viaOMS | Nouvelles normes pour réduire les dommages pour la santé de la pollution de l’air à l’intérieur des habitations.