Evaluer le risque de vulnérabilité énergétique des territoires

Publié le

Dans le cadre de ses travaux sur les espaces périurbains, le Certu publie une étude technique sur le thème de la « vulnérabilité énergétique des ménages ». Un sujet d’actualité si l’on tient compte des perspectives de croissance des prix de l’énergie et de ses risques induits notamment en matière de dépréciation des marchés immobiliers de périphérie. L’objet principal de l’étude consiste en la présentation d’une méthodologie de spatialisation de la vulnérabilité énergétique des ménages et de ses résultats cartographiques. L’idée est de permettre une identification des territoires les plus sensibles à une augmentation du coût de l’énergie et plus particulièrement du carburant, un poste de dépense encore mal identifié comme stratégique par les ménages lors d’un choix résidentiel.

viaEvaluer le risque de vulnérabilité énergétique des territoires – ETD | Projetdeterritoire.com, le portail du développement territorial.

Bulletin épidémiologique hebdomadaire: Phénomène climatique exceptionnel et intoxications au monoxyde de carbone : de la surveillance à l’action de santé publique, France, Sud‑Ouest, janvier 2009

Publié le

Le passage de la tempête Klaus dans la partie sud‑ouest de la France, en janvier 2009, a privé d’électricité environ 1,7 million d’abonnés et entraîné une augmentation sans précédent d’intoxications au monoxyde de carbone (CO). Une surveillance spécifique quotidienne a permis de décrire ces accidents domestiques et les circonstances de leur survenue, ainsi que de cibler des actions de prévention.

Un cas était défini comme une intoxication au CO domestique accidentelle survenue entre le 24 et le 30 janvier 2009 dans les régions Aquitaine, Midi‑Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Les informations ont été recueillies à partir des questionnaires médico‑environnementaux du système de surveillance des intoxications au CO. Le nombre d’intoxications et leurs caractéristiques ont été confrontés aux données recueillies durant les hivers 2006 à 2008.

viaBEH n°45-46/2011 / 2011 / Archives / Derniers numéros et archives / BEH – Bulletin épidémiologique hebdomadaire / Publications et outils / Accueil.

Paroles d’habitants : le developpement durable

Publié le

Ce carnet met en exergue les paroles de citoyens autour de la notion de développement durable. Celui-ci entend susciter une réflexion individuelle ou collective sur le sujet, permettant à chacun d’en questionner ses propres représentations.

Qu’est-ce que le développement durable? Que représente-t-il pour vous? Ce sont entre autre les questions qui ont été posées à des adultes en situation d’apprentissage, tantôt de manière collective tantôt de manière individuelle. Les participants au recueil ont été amenés à s’exprimer de manière spontanée, puis, à partir de l’affiche « Le développement durable » réalisée par Cultures&Santé, permettant d’aller plus loin dans la réflexion. Ce processus offre ainsi la possibilité de mieux circonscrire une notion parfois galvaudée. Le carnet pourra, en outre, appuyer les professionnels de l’éducation permanente dans leur propre démarche de recueil de représentations.

Livret  – Paroles d’habitants : le developpement durable (4,30Mo, 36 pages)

Voir aussi « le developpement durable l’affiche »

viaParoles d’habitants : le developpement durable.

Et si le quartier était un animal?

Publié le Mis à jour le

ep-2009-photolangageanimal

Ce photolangage a été créé en 2009 suite à un atelier photographique autour de la thématique du « quartier », initié par Cultures&Santé et proposé aux acteurs (habitants et travailleurs) du quartier Senne.

À partir d’une série de cartes imagées et de la question « Et si le quartier était un animal ? » ce photolangage permet de questionner les représentations du quartier qu’ont les participants.

Lire la suite »

Lancement d’un programme pour évaluer l’impact du changement climatique sur les allergies aux pollens

Publié le

Quel est l’impact des changements climatiques et environnementaux sur les maladies allergiques liées au pollen en Europe ? Pour la première fois, cette question sera abordée sous l’angle interdisciplinaire en Europe. Elle fera l’objet d’un projet scientifique, dans lequel sont impliqués, en France, des chercheurs et ingénieurs du CNRS, du CEA (1) et de l’INERIS. Financé pendant trois ans par l’Union européenne, ce projet s’attachera à quantifier les effets de ces changements sur ces allergies afin de proposer des recommandations et des actions préventives au niveau européen.

viaLancement d’un programme pour évaluer l’impact du changement climatique sur les allergies aux pollens – Communiqués et dossiers de presse – CNRS.